Cités d'or
— Dimart Graphics / Shutterstock.com

Avez-vous déjà entendu parler des « sept cités d’or » ou des « sept cités de Cibola » ? C’est une légende très populaire à propos d’une mystérieuse province appelée Cibola. D’après ladite légende, la région abritait tout un réseau de villes entièrement recouvertes d’or. Cette légende se serait alors enracinée dans les mythes portugais. A noter que cette histoire est elle-même tirée d’une ancienne légende ibérique selon laquelle sept villes auraient été fondées dans la région de Cibola, sur une île de forme rectangulaire du nom d’Antillia dans l’océan Atlantique.

D’ailleurs, cette île est visible sur la carte-portulan de Zuane Pizzigano en 1424. Pourtant, aucun historien n’est parvenu à vérifier l’existence de Cibola puisque la plupart des témoignages proviennent de survivants naufragés durant l’expédition Narváez en 1527.

Une découverte après une escapade avec la mort

L’équipage de cette expédition comptait 600 membres mais, après le naufrage, seuls 4 d’entre eux ont survécu. En effet, certains ont été perdus en mer et d’autres ont été tués lors d’attaques d’indigènes. Des membres d’équipage ont également succombé à la maladie et à la famine. Les survivants se nomment Álvar Núñez Cabeza de Vaca, Alonso del Castillo Maldonado, Andrés Dorantes de Carranza et Estéban (ou Estevanico).

Ils ont été retrouvés au large de la Floride en 1528. Mais avant cela, ces derniers ont passé leur temps à errer dans l’actuel Texas jusqu’au nord du Mexique, avant d’être secourus par des esclavagistes espagnols à Sinaloa en 1536. Une fois arrivé en Espagne, Álvar Núñez Cabeza de Vaca sortit un livre narrant leur voyage. Son livre s’intitula La Relacion et parut en 1542. Il s’agit du premier récit écrit sur les peuples autochtones, la faune et la flore qui composaient l’Amérique du Nord.

C’est dans ce livre que l’auteur a mentionné l’existence de l’or après avoir rencontré des groupes d’indigènes. D’après ces indigènes, cet or proviendrait le la province d’Apalachee et, selon eux, il y en aurait une énorme quantité dans cette région. D’après les archéologues, ce peuple est issu de la culture de la colonie d’Anhaica qui est l’actuelle Tallahassee. Ainsi, cette culture descendrait de Fort Watson, une culture mississippienne qui a réussi à établir un vaste réseau commercial et à construire des monticules géants en forme de pyramides.

De nombreuses expéditions

Afin de vérifier les dires de Cabeza de Vaca, le vice-roi de la Nouvelle-Espagne, Antonio de Mendoza, ordonna à ses flottes de partir en expédition en 1539. Fray Marcos de Niza et Estéban étaient des membres actifs de l’équipage. Fray Marcos de Niza a affirmé avoir aperçu les sept villes de loin lorsqu’ils étaient à l’ouest du Nouveau-Mexique. Dans son récit, Fray a mentionné n’avoir vu que son embouchure. Il a aussi affirmé que les sept cités étaient placées sur une vallée très fraiche avec un sol très fertile et que de la fumée en sortait.

D’autres expéditions ont suivi, dont celle de Francisco Vázquez de Coronado. Pourtant, une fois arrivé sur place, il a découvert que la célèbre cité d’or n’était qu’une petite colonie d’indigènes qui sont les Pueblos. Le village comptait deux cents guerriers et les habitations étaient très exigües. Vázquez de Coronado a causé une importante perte dans ce village, autant en vies humaines qu’au niveau économique.

Pour aller plus loin, découvrez Antillia, l’île fantôme.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments