— © Canova Studio / Flickr

L’art baroque fut une véritable révolution en sculpture, avec son abondance de détails que l’on pouvait admirer sous toutes les coutures. Il est fascinant de remarquer le degré de minutie et de précision que les artistes sont parvenus à atteindre avec un matériau tel que le marbre. Une oeuvre en particulier en est l’illustration parfaite : le buste de Maria Duglioli Barberini.

Le baroque, le mouvement du détail

Le baroque est un courant artistique fascinant, qui se caractérise en sculpture par la recherche du mouvement, la torsion des formes, le spectaculaire et les effets d’illusion. Une même sculpture peut être observée de différents points de vue.

L’une des figures majeures de ce mouvement était le sculpteur italien Gian Lorenzo Bernini, considéré comme le second Michel-Ange. Architecte, sculpteur et peintre, il a fourni une abondante production artistique. Mais l’un de ses apprentis, Giuliano Finelli, est resté dans l’ombre de son maître, malgré son travail époustouflant, que nous vous présentons ici.

Busto di Maria Barberini Duglioli di Giuliano Finelli – 1627

Publiée par Scultura sur Mercredi 18 avril 2018

Un apprenti dans l’ombre de son mentor

Giuliano Finelli est né en 1601 à Torrano di Carrara, en Italie, et a été formé en sculpture à Naples. Lorsqu’il déménage à Rome en 1622, les talents du jeune homme pour la sculpture attirent le célèbre Bernini, qui le choisit comme assistant.

Sous la tutelle du Bernin, Giuliano Finelli développe ses talents artistiques et ses relations politiques. Son habileté à dépeindre le plus petit détail dans toutes ses commandes rend son travail distinct de son mentor. Ce dernier étant souvent commissionné par le pape Urbain VIII, la figure politique la plus puissante d’Italie au cours de la période, l’apprenti a l’occasion de travailler sur des pièces importantes et célèbres. L’une de ces sculptures était un buste de la nièce du pape Urbain VIII, Maria Duglioli Barberini, décédée en 1621 des complications d’un accouchement, au jeune âge de 22 ans.

— © Sailko / Wikimedia Commons

Ce buste a été commandé vers 1626, et c’est Giuliano Finelli qui s’en charge. Nous pouvons voir qu’il a porté une grande attention aux détails du visage. La dentelle de sa robe est taillée si finement qu’on pourrait presque croire qu’il s’agit de tissu, et non du marbre. Il est même possible de voir la petite chaîne qui lie les perles de son collier, ce qui montre à quel point le sens du détail est poussé.

— © Canova Studio / Flickr

Bernin a refusé que son apprenti livre la commission au pape. Les autres contributions de Finelli au travail du Bernin ont également été éclipsées par la popularité de l’artiste, ce qui pousse le talentueux assistant à rompre avec l’atelier en 1629. 

Le buste se trouve aujourd’hui au Louvre, où il est exposé dans l’aile Denon, dans la galerie Michel-Ange depuis 1997. Son travail remarquable peut également être admiré sur d’autres oeuvres, comme la célèbre sculpture Apollon et Daphné à laquelle il a participé.

— © Alvesgaspar / Wikimedia Commons

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Gio Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Gio
Membre
Gio

Merci de cette découverte, c’est impressionnant