— StasyKID / Shutterstock.com

Dans son ouvrage New Maps of Hell, publié en 1960, Kingsley Amis définissait la science-fiction comme une « classe de récit en prose traitant d’une situation qui ne pourrait pas survenir dans le monde que nous connaissons, mais qui le pourrait hypothétiquement sur la base d’une innovation dans la science ou la technologie, ou d’une pseudo-science ou pseudo-technologie qu’elle soit d’origine humaine ou extraterrestre ». Elle implique donc des intrigues se déroulant la plupart du temps dans le futur ou dans des univers parallèles, éloignés de notre réalité. C’est la raison pour laquelle elle a depuis longtemps mauvaise presse auprès de nombreuses personnes, qui la considèrent comme une « sous-littérature », car trop éloignée des réalités humaines. Pourtant, la lecture de science-fiction a de nombreux bienfaits.

LES BIENFAITS DE LA SCIENCE-FICTION SUR LA SANTÉ MENTALE

De nombreux stéréotypes nuisent à la science-fiction depuis ses débuts : elle aurait notamment pour méfait d’abrutir ses lecteurs. Mais cette idée est totalement erronée. En effet, la science-fiction explore des thèmes fondamentaux, voire essentiels pour des jeunes lecteurs. En effet, dans ces ouvrages, les personnages sont le plus souvent des adolescents ou des jeunes adultes, auxquels ils peuvent s’identifier. Par ailleurs, ces personnages sont souvent aux prises avec des problèmes sociaux et politiques dramatiques autour desquels s’articulent les intrigues, mais leur évolution dans des contextes et périodes différentes permet une véritable distance critique par rapport au récit. Ces différents aspects permettent donc au lecteur de réfléchir sur des questions sociales et politiques tout en stimulant son imagination.

Les chercheurs ont remarqué que les taux d’anxiété, de dépression et de problèmes de santé mentale chez les adolescents et jeunes adultes avaient augmenté au cours des deux dernières décennies. Ils attribuent cela notamment à ce qu’ils appellent « une surcharge de réalité ». En effet, les jeunes peuvent aujourd’hui accéder très facilement à un grand nombre d’informations, parfois terrifiantes et sur lesquelles ils n’ont que peu d’impact, ce qui peut aggraver leur anxiété. Ainsi, la science-fiction a pour bienfait de leur faire découvrir des mondes uniques, loin de notre réalité. Ils peuvent donc s’échapper et se distancier de cette dernière grâce à la science-fiction. Esther Jones, autrice de l’article qui nous inspire aujourd’hui, estime même que la science-fiction permet à ses lecteurs d’élaborer leurs propres stratégies de résilience, puisqu’elle les sépare psychologiquement de la réalité, en plus d’améliorer leur esprit créatif.

LES BIENFAITS DE LA SCIENCE-FICTION SUR LA PERCEPTION DE LA RÉALITÉ

Beaucoup estiment également que la science-fiction nous empêche de réfléchir à des dilemmes proprement humains, puisqu’elle ne reflète pas notre réalité mais plutôt celle de monde irréels ou futuristes. Mais encore une fois, cette idée nous semble erronée dans la mesure où il nous paraît très réducteur d’imaginer qu’une réflexion ne soit possible que face à un reflet exact de la réalité. La science-fiction n’a pas besoin de fournir une image miroir de la réalité pour proposer des histoires convaincantes sur de graves problèmes sociaux et politiques. Les personnages doivent comme nous prendre des décisions, faire des choix et ont des sentiments. Ils font face à des obstacles, des difficultés, tout comme nous dans la vie réelle, et c’est la raison pour laquelle nous pouvons aussi nous rapprocher, nous identifier à eux. Un article publié en 2016 dans la revue Social and Personality Psychology Compass estimait que s’immerger dans l’univers d’un récit impliquait un processus de « double empathie ». Ce processus signifie que le lecteur va s’impliquer personnellement dans la résolution des problèmes du personnage principal, et va ressentir les mêmes choses que lui. Un récit de science-fiction n’échappe pas à la règle.

Les lecteurs de science-fiction sont souvent perçus comme des geeks incapables d’affronter la réalité, préférant se réfugier dans des mondes imaginaires. Pourtant, ce genre littéraire a de nombreux bienfaits, et loin de limiter la capacité des lecteurs à affronter la réalité, lire des récits originaux, uniques et se basant sur la science (ce qui est la caractéristique de la science-fiction) leur permettrait de s’en rapprocher grâce à la science. En 2015, une enquête impliquant des lecteurs de science-fiction avait révélé que ces derniers nourrissaient également un grand intérêt pour d’autres types de livres et de médias. L’étude a même établi un lien entre la diversité des œuvres et médias consultés et leur capacité à comprendre la science.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de