© Marvel Studios 2021 – Black Widow / Allociné

Tout semble réglé entre Scarlett Johansson et Disney. L’actrice avait attaqué le studio pour avoir sorti Black Widow simultanément dans les salles et sur la plateforme de streaming Disney+. Leur conflit semble maintenant réglé mais les termes de leur accord n’ont pas été dévoilés.

Le hache de guerre est enterré entre Disney et Scarlett Johansson. En juillet dernier, l’interprète de Natasha Romanoff attaquait en justice Disney pour avoir sorti simultanément Black Widow au cinéma et sur Disney+. L’actrice estimait que cette décision allait à l’encontre de son contrat et que cela lui avait fait perdre des millions de dollars. De son côté, le studio reprochait à Scarlett Johansson de minimiser « l’impact mondial horrible et prolongé de la pandémie de Covid-19 ».

Cette histoire a été très suivie, car elle représente les problématiques posées aux studios de cinéma par le succès grandissant des plateformes de streaming pendant la pandémie. Cette affaire n’ira finalement pas jusqu’au tribunal. L’actrice et le studio viennent de trouver un accord à l’amiable, selon The Hollywood Reporter. Cependant, les termes de leur accord n’ont pas été dévoilés.

L’actrice se dit heureuse que ce conflit soit réglé et prête à retravailler avec le studio : « Je suis heureuse d’avoir résolu nos différends avec Disney. Je suis incroyablement fière du travail que nous avons fait ensemble au fil des ans et j’ai beaucoup apprécié ma relation créative avec l’équipe. J’ai hâte de poursuivre notre collaboration dans les années à venir », a-t-elle déclaré.

De son côté, le président des studios Disney, Alan Bergman, a affirmé : « Nous apprécions ses contributions à l’univers cinématographique Marvel et nous sommes impatients de travailler ensemble sur un certain nombre de projets à venir, dont La Tour de la terreur. »

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de