Devant le gaspillage massif des hôtels, ils choisissent de recycler le savon et d’en faire don

Pour ce qui est de l’hygiène, les personnels des différents hôtels doivent respecter des normes strictes et jettent une bonne partie des produits. Si certains perdurent, d’autres sont nettoyés comme les draps et les serviettes, mais qu’en est-il des savons ? Produit brut, directement au contact de la peau des usagers, les savons sont fréquemment jetés à la poubelle, ce qui représente un énorme gâchis de ressources.

Mais ici, les femmes de chambre présentés dans cette vidéo et leur compagnie hôtelière Manotel ont trouvé le moyen de leur donner une seconde vie en les recyclant de façon ingénieuse : regroupés dans des sacs plastiques, ils sont ensuite descendus au sous sol et stockés. À l’échelle d’une année, cela représente plus de 1000 kg, un chiffre impressionnant.

Après les avoir stocké, ils sont conduits à la fondation Ensemble à Genthod (GE). Si la surface du savon est techniquement sale à cause du contact avec les humains, le personnel va rapidement y remédier en épluchant le savon pour enlever la couche impropre.

À noter que ce sont des personnages avec un handicap mental qui s’en occupent, ce qui permet de donner des tâches et un rôle à ces personnes habituellement en marge de la société.

Les savons sont donc râpés, malaxés, pour les reconditionner et en former des nouveaux. Le projet, sans aucun but lucratif, a choisi d’offrir ses savons reconditionnés à des associations humanitaires, afin de former une chaine d’aides d’un nouvel ordre. On ne peut que saluer l’initiative !

Il y a des jours, des mois, des années interminables où il ne se passe presque rien. Il y a des minutes et des secondes qui contiennent tout un monde.

— Jean d’Ormesson