astéroïdes
― Triff / Shutterstock.com

D’après les résultats d’une enquête menée par Apollo Academic Surveys, la croissance du nombre de satellites en orbite terrestre basse pourrait rendre plus difficile la détection des astéroïdes qui s’approchent de la Terre. Le réseau Starlink de SpaceX est particulièrement pointé du doigt par les scientifiques.

La majorité des « experts de la défense planétaire » identifiés par le groupe Apollo Academic Surveys ont indiqué que le déploiement de dizaines de milliers de satellites commerciaux faisait l’objet de leurs inquiétudes. « Je pense qu’il est absolument terrible que rien de concret ne soit fait pour lutter contre ce problème. Cela ne fera qu’empirer et créer beaucoup de problèmes pour la découverte au sol », a indiqué Cristina Thomas, l’une des astronomes ayant répondu à l’enquête.

Les experts évoquent néanmoins des solutions à ce problème. Un nouveau logiciel pour filtrer les interférences des satellites, ou encore un télescope de suivi des astéroïdes qui se trouvent au-delà des satellites seraient envisageables. Par ailleurs, la Nasa prévoit de lancer un télescope similaire d’ici 2028.

Enfin, certains scientifiques indiquent qu’ils se préoccupent plus du syndrome de Kessler que de la détection des astéroïdes dans l’espace. Il s’agit d’un scénario envisagé dans lequel l’orbite terrestre serait surpeuplée de débris et d’objets spatiaux.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments