― © Madhouse – Death Note / YouTube

En décembre dernier, des sites de streaming russes diffusant des animes ont été poursuivis en justice. Les autorités russes souhaitaient interdire à ces plateformes de diffuser certains animes considérés comme trop violents afin de protéger les jeunes internautes russes.

Death Note, Tokyo Ghoul et bien d’autres sont désormais interdits en Russie ! Le tribunal de Saint-Pétersbourg a affirmé que laisser les adolescents visionner des animes violents pourrait les amener à commettre des actes de violence et, pour appuyer ses dires, l’accusation a projeté des épisodes des animes en question lors du procès.

Face à cette argumentation, le tribunal de district aurait reconnu que « chaque épisode contient de la cruauté, des meurtres, de la violence ». La cour de justice a alors interdit à deux sites Web de diffuser les animes Death Note et Inuyashiki, et à un site Web de diffuser Tokyo Ghoul.

Apparemment, l’agence de presse publique RIA Novosti interprète cette décision comme ne s’appliquant qu’aux trois sites. Seulement, d’après le site Web Meduza, l’agence de censure russe Roskomnadzor pourrait interpréter cette décision de justice de manière globale et sanctionner tous les sites russes qui iraient à son encontre.

En tout cas, les procureurs russes ne semblent pas se contenter de l’interdiction de ces 3 animes puisqu’ils demandent actuellement à la justice d’interdire également d’autres animes comme Elfen Lied et Naruto.  

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de