cheveux roux
— © dusdin on flickr / Wikimedia Commons

Il existe beaucoup de clichés sur les personnes rousses, mais cette idée parait bien réelle… Les roux ressentiraient plus la douleur que les autres. Explications.

La couleur des cheveux est régulée par une protéine, la protéine MC1R. C’est elle qui contrôle le type de mélanine qui est produit (la mélanine étant le pigment qui donne la couleur à la peau, aux cheveux et aux yeux). Les personnes ayant les cheveux roux ont une mutation du gène qui code le récepteur des protéines MC1R, ce qui leur confère cette couleur.

Et justement, il s’avère que cette mutation pourrait bien être à l’origine également d’une sensibilité à la douleur différente. Plusieurs études ont montré que les personnes rousses ressentent la douleur différemment, et ont des réactions corporelles différentes. Elles seraient ainsi plus sensibles à la douleur thermique, mais moins sensibles à d’autres douleurs comme celle induite électriquement. Donc ce n’est pas tant que les roux ne ressentent pas la douleur, ou la ressentent moins, c’est qu’ils ne la ressentent certainement pas tout à fait de la même façon.

Par ailleurs, saviez-vous que les personnes rousses représentent seulement 2 % de la population mondiale ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments