ーCookie Studio / Shutterstock.com

Elisabeth Ire, Ed Sheeran, Mylène Farmer ou Jessica Chastain. Ces personnalités ont une particularité que l’on évoque souvent : elles sont rousses. Si les roux ont été par le passé la cible de stéréotypes négatifs, ils revendiquent désormais leur singularité. 

Les personnes aux cheveux roux ne sont pas nombreuses et représentent seulement 1 à 2 % de la population mondiale. En Europe, là où le taux est le plus élevé, les personnes rousses représentent 4 % de la population européenne. 

Par ailleurs, ce taux est élevé au Royaume-Uni, notamment en Écosse et en Irlande où les chiffres s’élèvent respectivement à 13 % et 10 %. Une couleur que l’on retrouve surtout dans le nord de l’Europe, mais aussi l’ouest. 

Etre roux était vu comme un signe de force et de volonté chez les Romains. Une rareté qui fascine encore de nos jours. 

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Emmanuel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Emmanuel
Invité
Emmanuel

J’ai souvent remarqué que les femmes rousses sont espiègles, coquines dans le bon sens du terme, naturelles, heureuses de vivre, intelligentes, et très belles. J’ai un peu moins de qualificatifs pour les hommes.
Emmanuel