metro-new-york
— littlenySTOCK / Shutterstock.com

Récemment, la police de New York a déployé un nouveau robot de surveillance dans la station de métro très fréquentée de la 42e rue, à Times Square. Explications.

C’est Eric Adams, le maire de New York, qui a déployé ce robot de surveillance de la NYPD appelé K5. Il s’agit d’un « robot de sécurité extérieur entièrement autonome. Le robot, qui ressemble étrangement aux infâmes Dalek de la franchise Doctor Who, est un moyen de dissuasion rentable du crime. Avec une hauteur relativement réduite d’un peu plus d’un mètre et une vitesse de roulement maximale de 8 kilomètres par heure, cet œuf sur roues sans bras ne va pas exactement pourchasser les suspects. Mais, selon la logique pro-K5, cela pourrait peut-être dissuader tout criminel potentiel de commettre des crimes », a expliqué Knightscope, l’entreprise à l’origine de ce robot.

« La sécurité publique et la justice sont les conditions préalables à une plus grande prospérité, en particulier dans notre système de métro », a déclaré Eric Adams. « Lorsque les gens ne se sentent pas en sécurité lorsqu’ils utilisent nos trains et nos bus, cela a également un impact sur notre stabilité économique. »

Si le maire est très enthousiaste, certains émettent une réserve. Albert Fox Cahn, directeur exécutif du Surveillance Technology Oversight Project, une organisation à but non lucratif anti-surveillance, a rapporté qu’il y a déjà « beaucoup de caméras dans et autour du nouveau terrain de jeu de K5. Si le maire pense qu’il n’y a pas assez de caméras à Times Square, alors il est plus déconnecté que je ne le pensais. »

Qu’en pensez-vous ? Pour aller plus loin, sachez que la collaboration avec les robots sera inévitable à l’avenir, sauf pour les femmes.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments