— Sabiyo Ayjvae / Shutterstock.com

En matière de technologie robotique, la société américaine Boston Dynamics est l’un des leaders du marché. L’une des inventions les plus célèbres de l’entreprise est le robot-chien Spot, un robot avec une mobilité sans précédent. Malgré toutes les prouesses que peut déjà réaliser ce robot, Boston Dynamics continue à l’améliorer et il est désormais capable de se recharger sans assistance humaine.

Trois nouvelles améliorations pour l’autonomie du robot-chien Spot

Boston Dynamics ne cesse d’innover, notamment en ce qui concerne son robot-chien flexible Spot. Parmi les nouvelles améliorations apportées au chien-robot, nous avons un nouveau logiciel de contrôle à distance nommé Scout. Ce nouveau système de contrôle est utilisé sur un navigateur et offre une interface simplifiée pour piloter Spot via Internet. Le logiciel permet ainsi de piloter le robot à distance, permettant de modifier sa vitesse et les consignes de fonctionnement. Cela permet également d’analyser et de zoomer en temps réel les images prises par la caméra de Spot.

Le logiciel permet également à Spot d’optimiser ses parcours dans un environnement donné en analysant l’itinéraire le plus rapide et en évitant les obstacles. Cette nouvelle fonctionnalité Scout est particulièrement utile pour les opérations à réaliser dans des conditions difficiles et dangereuses. Elle est également nécessaire pour une autre nouvelle caractéristique à titre d’outil de contrôle, à savoir la fonction d’autorecharge. Boston Dynamics a en effet présenté une toute nouvelle version de Spot qui est capable de s’autorecharger sans intervention humaine. Appelée Spot Entreprise, cette nouvelle version du robot-chien peut ainsi se recharger automatiquement grâce à une station d’alimentation incluse.

Cette installation permet également au Spot Entreprise de télécharger des données via une connexion Ethernet. Selon Boston Dynamics, ce nouveau modèle de robot-chien « offre une plus grande sécurité, des capacités de communication et lui permet de fonctionner de manière autonome sur une plus grande portée ». Enfin, le robot va aussi disposer d’un nouveau bras robotisé – nommé Spot Arm – qui va lui permettre de « saisir, soulever, porter, placer et faire glisser une grande variété d’objets », selon une présentation vidéo diffusée sur la chaîne YouTube de l’entreprise.

Des fonctionnalités pour répondre aux besoins des clients de l’entreprise

Dans l’ensemble, toutes ces nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées afin de donner plus d’autonomie au robot. Avec ces améliorations, Boston Dynamics espère répondre un peu plus aux besoins de ses clients. Cela semble être le cas dans la mesure où l’entreprise affirme que plus de 400 robots Spot – vendus 74 500 dollars (environ 61 500 euros) l’unité – ont été vendus jusqu’à présent. Par ailleurs, la firme américaine a également déclaré qu’elle collaborait grandement avec ses clients pour améliorer ses produits.

« Depuis le premier lancement de Spot, nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos clients pour identifier comment le robot pourrait au mieux prendre en charge leurs applications critiques », a expliqué Robert Playter, PDG de Boston Dynamics, selon un rapport de New Atlas. Il a également ajouté que toutes les améliorations apportées à Spot se sont basées sur les besoins et les demandes des clients qui voulaient pouvoir collecter des données de manière plus fiable dans des endroits peu accessibles et parfois dangereux. « Nous avons développé les nouveaux produits Spot en tenant compte de ces besoins et dans le but de faciliter la réalisation d’inspections critiques régulièrement et à distance, améliorant ainsi la sécurité et les opérations », a-t-il ajouté.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de