La construction et l’ingénierie font partie des domaines où la robotique a déjà fait ses preuves. En effet, les robots se sont très bien intégrés dans ces secteurs. Récemment, des robots briqueteurs ont même réussi à construire des murs de la taille d’un court de tennis en seulement 4 heures.

La société australienne de robotique de construction FBR a commencé à tester la dernière itération de son robot de maçonnerie Hadrian X. Il s’agit d’un engin qui prend la forme d’un camion à trois essieux doté d’un bras télescopique articulé de 32 mètres de long. Le robot est capable de poser jusqu’à 300 gros blocs de maçonnerie par heure. Par ailleurs, le Hadrian X peut construire des structures à trois étages sans nécessiter d’échelle. Il a la capacité de fonctionner 24 heures sur 24, même dans des conditions météorologiques défavorables.

Quant à son utilisation, c’est simple et précis. Le robot est contrôlé à l’aide d’une tablette et suit un plan CAO (Conception assistée par ordinateur) pour poser les briques avec précision. Les blocs de maçonnerie sont chargés dans le robot par des ouvriers. Ces derniers peuvent être assistés par des robots qui déballent et coupent les blocs si nécessaire. Les blocs sont ensuite peints avec un adhésif de construction, puis posés et sont pratiquement en place, secs et sécurisés après 45 minutes.

Bien que certaines imperfections dans le placement des briques aient été observées lors du test initial, ces inexactitudes devraient être corrigées au fur et à mesure que le robot subira des tests et un étalonnage plus approfondis. Ce qui est certain, c’est que le robot va changer l’avenir du secteur de la construction et sa commercialisation est d’ores et déjà prévue pour cette année. Par ailleurs, cette maison flottante a été imprimée en 3D en seulement 48h.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments