camions autonomes
© Einride

C’est une grande première. Le camion électrique autonome T-Pod de l’entreprise suédoise Einride a reçu l’autorisation de la National Highway Traffic Safety Administration pour circuler sur la voie publique aux États-Unis. Ne comportant pas de cabine pour accueillir un chauffeur, le véhicule sera supervisé à distance par un opérateur.

Dévoilé en 2016, le T-Pod est le premier camion électrique autonome à 100 %. Le véhicule de 26 tonnes ressemble à un conteneur avec des dimensions de 7 mètres de long et 2,50 mètres de large. Monté sur 6 roues, il peut atteindre une vitesse maximale de 85 kilomètres à l’heure pour une autonomie de 200 kilomètres par recharge.

Le véhicule a déjà été testé sur les routes suédoises en 2020. Cependant, des tests sur la voie publique américaine seront tout de même effectués au cours du troisième trimestre 2022. « Il s’agit d’un type de véhicule qui n’a jamais été vu auparavant sur les routes américaines, et qui marque une étape importante en tant que point tournant pour l’avenir de l’industrie du fret », a déclaré Robert Falck, PDG et fondateur d’Einride.

Pour ce projet, Einride s’est associé à General Electric Appliances. Bill Good, vice-président de la chaîne d’approvisionnement de la firme spécialisée dans le gros électroménager, indique que ce partenariat donnera naissance à une chaîne d’approvisionnement plus durable et efficace grâce à une électrification et une automatisation accrues de leurs opérations de fabrication et de distribution.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments