© Pvrok

Dernièrement, l’impression 3D s’est avérée salvatrice dans la lutte contre le coronavirus. En Italie, par exemple, l’impression 3D a sauvé des vies en résolvant la pénurie de valves respiratoires dans les hôpitaux. Côté technologie et innovation, l’impression 3D ne cesse d’ailleurs pas de surprendre.

Mais en parlant des prouesses de l’impression 3D, Presse-Citron nous rapporte justement que l’impression 3D peut à la fois servir à fabriquer des objets de petite taille mais aussi de grande taille en fonction de la machine utilisée. Et quand on parle d’objets de grande taille, on vous parle précisément d’une maison flottante.

Cela se passe en République tchèque et cette idée surprenante – dénommée projet Prvok – est née d’un partenariat entre le groupe Erst et Michal Trpak. L’objectif est ainsi de « concevoir la première maison flottante à partir d’une imprimante 3D ». Mais attention, cette maison pourra se mettre non seulement sur terre, mais aussi sur l’eau ! Et, plus important encore, sa construction ne prend que 48 heures et cette technique vous reviendrait à la moitié du coût de construction d’une maison traditionnelle.

Le projet a ainsi pour ambition de « changer à jamais l’industrie de la construction » en évitant le gaspillage des matériaux mais aussi en rendant la construction d’habitats plus abordable.  

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de