robot-conscience
© Chen, Lipson, Nisselson, Qin/Columbia Engineering

Jusqu’à présent, seuls les êtres vivants et surtout les humains sont connus pour être dotés d’une conscience. Pourtant, la science vient de remettre en question cette affirmation. En effet, des chercheurs ont montré qu’un robot peut aussi être doté d’une conscience. L’équipe a affirmé que le robot peut atteindre des objets par lui-même et qu’il peut même effectuer divers mouvements sans aucune assistance.

Un robot très intelligent

Les robots sont généralement conçus grâce à des technologies très avancées. D’ailleurs, un robot est censé effectuer une tâche définie et cela sous commande. Les robots sont donc programmés pour effectuer cette tâche sans même en avoir conscience. Afin d’éviter de créer des accidents, leur concepteur les a dotés de neurones artificiels en guise de capteurs. En revanche, ces robots ne sont pas tout à fait performants puisqu’au moindre changement, les robots risquent de commettre des erreurs.

Selon Boyuan Chen, chercheur de l’université Duke en Caroline du Nord, les robots ne pourront jamais acquérir les capacités d’un humain. Cependant, Hod Lipson de l’université de Columbia à New York a tenté de savoir si les robots peuvent développer des facultés cognitives telles que le fait de penser par eux-mêmes.

Une grande première dans le domaine de la robotique

De ce fait, Chen et Lipson ont décidé de mener une expérience sur les robots. Les deux ont placé le bras d’un robot dans un laboratoire. Ce dernier a été entouré par diverses caméras dont quatre au niveau du sol et une au-dessus du robot. D’après les images reçues, le robot s’est tortillé pendant environ 3 heures. Durant tout ce temps, il avait l’impression de savoir où il avait été placé. L’équipe a donc découvert qu’il a généré 7 888 points de données, et 10 000 points de données supplémentaires grâce à une simulation du robot dans une version virtuelle de son environnement. Grâce à ces chiffres, les chercheurs ont pu en déduire que le robot avait la capacité de déterminer sa position à un centimètre près.

D’après Lipson, c’est une grande première dans le domaine de la robotique. D’ailleurs, d’autres recherches sont en cours. Par exemple, David Cameron de l’université de Sheffield au Royaume-Uni a affirmé que les robots pouvaient effectuer des mouvements sans être dotés d’une capacité particulière. En effet, il suffit au robot d’ajuster ses mouvements afin de les adapter à l’environnement où il se trouve. David Cameron remet donc en cause les informations publiées par Lipson et Chen même si le robot a été équipé de neurones.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments