© Wikimedia / Frederic Shoberl

La femme Sati

En Inde, un rite funéraire hindouiste nommé Sati consiste à brûler vivante les femmes veuves, qui viennent de perdre leur mari. Dans la symbolique, elles sont immolées pour rejoindre leur époux dans l’au-delà. Mais dans les faits, cette pratique est apparue initialement pour empêcher les femmes de tuer leurs riches maris. Aujourd’hui, elle est illégale mais il existe quand même quelques cas. Le Sati n’est pas qu’un rite indien, certains historiens le mentionne également chez les Grecs et les Égyptiens pendant l’Antiquité.
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments