RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE : Partagez votre expérience sur le harcèlement

Il y a quelques temps, le Daily Geek Show s’engageait à vous proposer une enquête sur le harcèlement en vous proposant de prendre la parole de façon anonyme à l’aide de notre outil numérique. Vous avez été nombreux à témoigner, dont 57 % de femmes. Tous les âges sont représentés jusqu’à 80 ans : 26 % des votants ont entre 21 et 30 ans, 24 % entre 41 et 50 ans par exemple. Nous vous proposons donc ci-dessous, quelques jours après, un compte-rendu des résultats, question par question.

Tout d’abord, 72 % d’entre vous estiment avoir déjà été harcelés, soit une écrasante majorité. 33 % des votants considèrent en revanche ne pas avoir été harcelés.

 

Concernant la période de harcèlement, on constate que pour beaucoup, soit 25 %, elle s’est déroulée au collège. Derrière, avec 20 %, le travail semble également être un lieu propice au harcèlement. Puis, en troisième place, c’est la primaire avec 16 %. Les établissements scolaires semblent donc être l’endroit le plus fréquent où ces agressions ont lieu.

 

En suite de la précédente question, c’est donc logiquement par « un ou des » camarades de classe que harcèlement intervient, le milieu scolaire étant prédominant avec 37 %. 18 % des votants se sont également exprimés en cochant la case « Autres », et 14 % par « un ou des inconnus ». On pense notamment aux harceleurs dans la rue, dans les transports en commun.

 

Pour ce qui est de la fréquence, nous constatons que le harcèlement s’étend largement pour la majorité sur « plusieurs années » (65 %). Ensuite, le deuxième vote est « plusieurs mois » avec 23 %.

 

Pour la cause du harcèlement, trois réponses ressortent majoritairement. D’abord, presque à égalité, le « comportement » (29 %) et l’apparence physique (28 %). Cependant, avec 17 %, les gens ne savent pas tout simplement pourquoi ils sont victimes de harcèlement..

La forme de harcèlement pose également question. Pour 39 % d’entre vous, elle se traduit en agression verbale. Pour 25 % des votants, elle prend la forme de pressions psychologiques, et enfin pour 22 % ce sont des agressions physiques.

 

Le nombre de participants au harcèlement d’une personne varie. Cependant, pour 28 % d’entres vous, entre 5 et 10 personnes ont été impliquées et responsables. Pour 23 % également, ce serait entre 11 et 50 personnes impliquées. C’est donc plus de la moitié des cas de harcèlement des personnes ayant répondu à notre enquête qui auraient subi un harcèlement de groupe.

 

A cette question, les réponses varient énormément. Pour le plus grand nombre (22 %), votre harcèlement a pris fin depuis 1 à 5 ans. Pour 18 %, depuis 6 et 10 années. Cependant, pour 16 % des votants, le harcèlement est toujours en cours.

 

Pour une écrasante majorité d’entre vous (60 %), le harcèlement que vous avez subi a encore des conséquences sur votre personne aujourd’hui. 14 % estiment que les conséquences se sont étendues sur plusieurs années, et 10 % immédiatement.

 

Dans 20 % des cas, ces conséquences se traduisent en une sensation de mal-être, et pour 19 % en une altération des relations avec les autres. 11 % estiment avoir déjà eu des pensées suicidaires en conséquence au harcèlement subi…

 

Aujourd’hui, 58 % d’entre vous estiment que le harcèlement a créé des difficultés encore présentes au quotidien. 42 %, en revanche, pensent que le harcèlement a été un élément qui les a rendus plus forts.

 

* 120 personnes ont participé à cette enquête


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux