Animal très présent dans nos campagnes, le renard a une mauvaise image qui lui colle à la peau. Considéré par les contes comme un nuisible voleur fourbe, il est dans la réalité bien plus utile qu’on ne le pense. Pourtant s’il n’était pas là, une maladie particulièrement dangereuse ferait des ravages chez l’Homme : la maladie de Lyme. Explications.

 

COMMENT LE RENARD COMBAT-IL LA MALADIE DE LYME ?

Le renard roux est souvent vu comme un chasseur aimant traquer les poules. Mais son alimentation se compose plus généralement de mulots et de campagnols. Les petits rongeurs suffisent en effet à rassasier le renard, et c’est justement cet appétit qui permet au renard de nous protéger de la maladie de Lyme. Les bactéries à l’origine de cette maladie se nichent sur les tiques qui vivent dans la fourrure des rongeurs. Par la suite, la bactérie se propage notamment quand les larves de tiques et d’acariens infectés éclosent ou que d’autres animaux les mangent.

Or, le renard a la capacité de réduire le nombre de tiques infectées en se nourrissant des rongeurs qui les portent, réduisant de facto les risques de transmission pour l’Homme. Aux Pays-Bas, un test a été mené sur 20 hectares de forêt où les densités de renards étaient différentes. Il en ressort que plus les prédateurs étaient nombreux, moins il y avait de tiques infestées (comme il y avait beaucoup de renards, les rongeurs ne sortaient pas et n’étaient donc pas attaqués par les tiques.). En prime, le renard protège les récoltes des nuisibles qui dévorent les céréales cultivées par l’Homme.

 

UN ANIMAL ENCORE TROP SOUVENT CHASSÉ ?

Il a beau être à la fois gardien des récoltes et chasseur de rongeurs, le renard souffre toujours d’une mauvaise image. Dans tous les départements français, il reste considéré comme un nuisible et est donc chassé car il est néfaste à l’Homme. Les raisons invoquées sont l’atteinte à la santé et à la sécurité publiques, les dommages importants causés aux activités agricoles et forestières et les dégâts sur la faune et la flore.

Il serait aussi accusé de transmettre l’échinococcose, une maladie qui engendre des kystes au foie et qui est à l’origine d’une quinzaine de cas chaque année. Pour toutes ces raisons, le renard peut être abattu toute l’année et sans limite. Une situation qui désespère Marc Giraud, porte-parole de l’Aspas (Association pour la protection des animaux sauvages), expliquant que « plutôt que de protéger leurs prédateurs, on préfère éradiquer ces rongeurs avec un poison violent, la bromadiolone, qui intoxique toute la chaîne alimentaire ! ».

 

UNE TRAQUE INJUSTIFIÉE

Au-delà de son statut de nuisible et de sa réputation, la chasse au renard reste injustifiée car la population reste stable en France. Les renards régulent en effet la population d’individus d’eux-mêmes. Une femelle peut donner entre 2 et 6 renardeaux par portée.

Or, quand la population est supérieure à 4 renards au kilomètre carré, les jeunes s’éloignent pour mieux se répartir et trouver de nouveaux territoires. Le renard n’a donc pas de raisons d’être toujours la cible des chasseurs et, alors qu’il est très difficile d’en apercevoir un, il continue de nous protéger contre la maladie de Lyme et empêche les champs d’être envahis par les rongeurs.

15
COMMENTEZ

avatar
6 Fils de commentaires
9 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
12 Auteurs du commentaire
StefISABELLE DUPONTCorentin PolletLa réponceArt Den Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
PERPLEXE
Invité
PERPLEXE

LES POULES SE METTENT À L’ABRI DES RENARDS EN SE PERCHANT ; DONC PAS D’ÉCHELLE COMPLÈTE POUR MONTER AU PERCHOIR, ET SURTOUT PAS DE POULAILLER ( POUR AFFOLER TOUT LE MONDE SI UN GOURMET À 4 PATTES TROUVE À S’Y FAUFILER

Syssi
Invité
Syssi

Les renards sont des animaux magnifiques ! et comme nous ( mammifères ) !ce sont surtout les humains qui sont nuisibles aux renards… ils ont le droit de vivre comme tous autres animaux sur notre superbe planète grrrrrrr !

La réponce
Invité
La réponce

AH BAH OUI parce que c’est bien connu les renard ne savent pas grimpé, espèce de con.
les renards, c’est sympas et beaux … mais c’est comme tout faut une régulation (vous inquiétez pas je suis pour la régulation des Hommes aussi)

Stef
Invité
Stef

Il suffirait de faire un petit élevage d’hamster ou de rongeur disponible pour le renard? Vivre en symbiose vu au rythme auquel ces petites bêtes se reproduisent…

ozerfil
Invité
ozerfil

Les oiseaux sont en train de disparaître, sur quoi vont donc pouvoir tirer les chasseurs si on leur interdit les renards ?!!

Heureusement, il reste les sangliers…

Spélaïon
Invité
Spélaïon

Et les écolos…

MAGGIO
Invité
MAGGIO

Et d’autres chasseurs, les promeneurs….

manuel man castre
Invité

pourquoi pas des criminels condamnés a mort encerclés dans les bois & tirés au fusils une fois part AN …!

La réponce
Invité
La réponce

tout les chasseur n’ont pas la possibilité de chasser le renard déjà parce qu’on en croise rarement en plein jour et de deux c’est le plu souvent les piégeur qui son sollicité pour ça …. parce que le renard c’est aussi l’échinococcose transmissent au chat et au chien puis a l’homme ou juste en urinant sur les fraises des bois… champignon ou maintenant avec leurs présence en villes, simplement dans les jardins. Alors nous sauver d’une maladie en nous en filent une autre, plus dure a détecter, ya le beau geste. Oui il faut des renards mais, un certain éloignement… Lire la suite »

Corentin Pollet
Invité
Corentin Pollet

Il peuvent arrêter, nos différentes activités décime déjà assez comme ça les animaux, on peut se passer de le faire par plaisir.

ISABELLE DUPONT
Invité
ISABELLE DUPONT

et les promeneurs à pied ou à vélo