Procrastination : nom féminin venant des mots latins pro, en avant, et crastinus, de demain. « Tendance à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain. » Certains considèrent que la procrastination est un des grands maux de notre époque. Nous avons toujours tendance à tout remettre au lendemain. Alors, sommes-nous les vrais fainéants de l’histoire de l’humanité ?

Alors, sommes-nous de lamentables feignasses ? La procrastination existe depuis des siècles, et ce, même si le mot n’a été créé qu’au 15e siècle. En effet, Léonard de Vinci est l’un des plus grands procrastinateurs de l’Histoire. Il n’a techniquement jamais fini une toile. Mozart a écrit l’ouverture de Dom Juan la veille au soir, alors qu’il était saoul. Et la liste des grands procrastinateurs de l’Histoire est longue. Non que procrastiner soit une bonne chose, mais au moins nous savons que nous ne sommes pas les seules « feignasses » de l’Histoire !

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de