reiki
— Microgen / Shutterstock.com

Malgré les avancées importantes réalisées dans la médecine moderne, la médecine traditionnelle et les différentes formes de médecine non conventionnelle continuent d’occuper des places importantes auprès de nombreuses communautés. Parmi ces pseudomédecines, nous pouvons citer le reiki.

Une forme de médecine complémentaire qui fournit des soins énergétiques

En des termes simples, le reiki est une forme de thérapie complémentaire liée à la guérison énergétique. Le reiki est ainsi défini comme un type de médecine alternative qui fournit des soins dits « énergétiques » par imposition des mains. En effet, au cours d’une séance de reiki, le praticien place ses mains directement sur le patient ou juste au-dessus de ce dernier pour provoquer la guérison. La croyance étant que le praticien est doté de capacités spéciales qui lui permettent de stimuler les capacités de guérison naturelle du corps.

Le praticien peut également utiliser des cristaux pour amplifier les capacités de guérison. Notons que le reiki tel que nous le connaissons aujourd’hui – également appelé Reiki Ryoho – a été fondé par l’homme d’affaires japonais Mikao Usui dans les années 1920. Ce denier aurait eu une illumination sur ses dons de guérisseur après avoir vécu une expérience de mort imminente. Pour répandre les bienfaits de la pratique, l’homme d’affaires a même créé l’école et la fondation « Art de guérison du Reiki d’Usui pour l’amélioration de l’esprit et du corps ».

Si le reiki est ainsi largement associé à cet homme, cette pratique existe en fait dans la tradition japonaise depuis environ 2 500 ans. Le terme reiki vient de deux mots japonais : « rei », qui signifie universel, et « ki », qui se traduit vaguement par force vitale d’énergie. Notons que cette approche n’a pas pour objectif de soigner les maladies et les pathologies. Au lieu de cela, elle est utilisée comme un moyen de gérer les symptômes et d’améliorer le bien-être général. Ainsi, les adeptes font appel au reiki pour soulager différentes formes de douleurs ou pour traiter la fatigue, l’insomnie, l’anxiété et la dépression.

reiki
— LightField Studios / Shutterstock.com

On attribue les effets du reiki à l’effet placebo

Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique pour montrer que le champ énergétique impliqué dans le reiki existe réellement, cette médecine alternative peut être très relaxante. D’ailleurs, même si elle peut parfois montrer une certaine efficacité, cela ne démontre aucunement que le reiki est une pratique scientifiquement performante. En fait, les scientifiques attribuent les effets positifs du reiki à l’effet placebo. En effet, des études ont été menées pour savoir si le reiki pouvait réellement traiter ce qu’il est censé soigner.

Les résultats de ces recherches – notamment ceux d’une étude sur l’utilisation du reiki pour soulager l’anxiété et la dépression – ont montré que le reiki n’était ni bénéfique ni nocif pour les patients traités. Quoi qu’il en soit, étant donné que cette pseudomédecine ne représente aucun danger ou autre effet secondaire sur les patients – la pratique étant totalement non invasive – on peut y recourir en toute sécurité si on y trouve une forme de soulagement. Bien évidemment, comme pour tout effet thérapeutique se basant sur l’effet placebo, la croyance est essentielle pour pouvoir bénéficier des bienfaits du reiki.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments