Ces sculptures impressionnantes représentent la fragilité de l’Homme face à la mort

Représenter les différentes facettes de la fragilité humaine est la base du travail du sculpteur Regardt van der Meulen. Cet artiste à la vision du monde aussi poétique qu’intrigante a choisi de montrer comment le corps et l’esprit des hommes réagissent face à l’ultime épreuve de notre existence : la mort. Des œuvres fortes mais en même temps très poétiques qui semblent rendre la mort plus douce à aborder.

Passionné par l’acier dont c’est le medium de prédilection, Regardt van der Meulen aime immortaliser dans ce métal les caractéristiques de l’être humain. L’artiste, connu notamment pour réaliser des œuvres d’art semblant se défaire progressivement, continue de montrer dans sa série Deconstructed à quel point le corps de l’Homme est fragile et éphémère. Et ses dernières créations mettent en lumière un thème rarement évoqué : la mort.

A travers 4 œuvres fortes baptisées Weathered, I Am Just the Pieces, Fragmented et Ephemeral (que l’on peut traduire par Météorisé, Je suis juste les pièces, Fragmenté et Ephémère), il choisit de nous donner sa vision de la dégradation et de la disparition d’une personne. Chacune des œuvres dépeint ainsi une vision de la mort sans pour autant la rendre effrayante, trop sombre ou insoutenable. C’est toujours avec une certaine poésie que la mort est représentée et elle est souvent associée à la Nature.

Dans Weathered, le corps est représenté un peu comme un arbre en automne : le spectateur le regarde dépérir doucement et la silhouette composée de feuilles est comme emportée par le vent. Dans Epheremal, le corps décomposé de la sculpture est parsemé de roses rappelant à la fois l’aspect éphémère de la vie mais aussi que comme la floraison, elle est un éternel recommencement. Enfin, les œuvres Fragmented et I Am Just the Pieces évoquent quant à elles le fait que la mort peut survenir progressivement en laissant des traces et des trous sur nos corps.

Si la décomposition reste le thème central de ces 4 sculptures, elles peuvent selon le regard de chacun évoquer une idée de la mort, et ce, qu’on soit encore vivant ou déjà enterré. Et malgré leur matériau de base pourtant connu pour sa résistance, elles montrent pourtant combien nous sommes fragiles face à certaines situations.  » Les sculptures sont des métaphores pour la vulnérabilité de notre corps physique, mais aussi de notre état émotionnel et mental. J’ai sculpté chaque figure de manière à créer l’idée qu’elles sont incomplètes, déconstruites par une force provenant de l’intérieur ou de l’extérieur. ». Si le travail de Regardt van der Meulen vous plaît, n’hésitez pas à découvrir ses autres créations en vous rendant sur son site ou sur son compte Instagram.


Sur Twitter, 55% des utilisateurs sont des hommes.

— Twitter