— Chanawat Phadwichit / Shutterstock.com

La fermeture des bars et des restaurants suite aux mesures de confinement s’est fait énormément ressentir dans les rues. En effet, peu après que le coronavirus a chamboulé notre vie quotidienne, de plus en plus de rats sont sortis de leur cachette dans une ville de Louisiane, et ce, aussi bien le jour que la nuit.

Avec le confinement, la nourriture se fait rare pour les rongeurs

Selon l’odontologue urbain Robert Corrigan, ce changement de comportement chez les rats n’est pas surprenant puisque « quand vous avez une colonie de rats dans un quartier qui dépendait des déchets de touristes et des tas de déchets jetés la nuit – ça pourrait être DC, ça pourrait être New York – partout où les rats dépendaient des aumônes faciles, et que cela disparaît, alors ils ne savent plus quoi faire ». Un avis confirmé par Claudia Riegel, du conseil de lutte antiparasitaire de la Nouvelle-Orléans, qui déclare que « ces rats ont faim ».

BBC a rapporté dans un article du 07 avril 2020 que partout dans le monde, les humains ont dû modifier leur comportement à cause du coronavirus et, dans certains endroits, les mesures de confinement ont pour effet de limiter les déchets dont les rats se nourrissent. Le Dr Corrigan a ainsi indiqué que plusieurs personnes ont aperçu des rats dans des endroits et à des heures où ils ne se trouvaient pas auparavant.

La National Pest Technicians Association au Royaume-Uni aurait d’ailleurs averti que « la fermeture des écoles, des pubs, des restaurants, des hôtels, des attractions touristiques et d’autres lieux publics pour imposer une distanciation sociale aurait des conséquences inattendues ».

Toutefois, le Dr Corrigan a également expliqué que ces rats affamés pourraient « errer assez loin et se retrouver dans un quartier complètement différent qui n’avait pas de rats auparavant ». Ils pourraient d’ailleurs détruire des portes, des plastiques ou des tissus étant donné qu’ils seraient « des maîtres de l’adaptation ».

Affamés, les rats pourraient finir par s’entre-dévorer

Néanmoins, l’odontologue prévoit que si des mesures ne sont pas prises, les villes pourraient rapidement être envahies par ces rongeurs. C’est pourquoi le spécialiste conseille d’introduire des techniques de contrôle. Les responsables de la ville auraient déjà déclaré que des mesures seraient mises en place pour contrôler la propagation des rats dans la ville.

Mais le coronavirus et le confinement pourraient également avoir des conséquences plus graves sur la population des rongeurs : le cannibalisme. En effet, le Dr Corrigan a déclaré qu’affamés, les rats pourraient s’entre-dévorer et contrôleraient ainsi leur propre nombre.

Toutefois, les rongeurs pourraient également faire des ravages en endommageant les maisons et en propageant des maladies. De plus, les rats peuvent causer des incidents domestiques car ils peuvent ronger le bois et les fils électriques.

Pourquoi est-il important de débarrasser au plus vite les rats de votre domicile ?

L’expert prévient également que les rats sont « associés à environ 55 agents pathogènes différents » même si aucun lien entre les rats et le Covid-19 n’a encore été établi. Ainsi, le spécialiste avertit que « si vous ne les contrôlez pas avec ces outils de lutte antiparasitaire, ils peuvent être ceux qui se retrouvent dans la maison ou la chambre de quelqu’un ou avec des enfants, ou dans une maison de soins infirmiers ou un hôpital ».

Il recommande ainsi de sceller toutes les zones dans lesquelles les rongeurs peuvent se cacher comme les fissures, les trous ou encore les tuyaux. De plus, il conseille de ne pas avoir d’endroits encombrés et de conserver les aliments dans des contenants pouvant supporter l’attaque des rongeurs. Toutefois, si votre maison est soudainement envahie par des rats, le Dr Corrigan suggère de faire appel à des professionnels dans les meilleurs délais.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de