Marie-Antoinette a décidément le vent en poupe : avec l’exposition qui lui est dédiée à la Conciergerie, le public connaît un regain d’intérêt pour la célèbre veuve Capet. Emprisonnée à la Conciergerie le 2 août 1793, elle y fera plusieurs tentatives d’évasion, avant d’être guillotinée sur la place publique le 16 octobre. Fait marquant : bien que conduisant inéluctablement à sa mise à mort, son procès dura seulement deux jours et deux nuits.

C’est ce procès, à mi-chemin entre farce juridique et plaidoyer politique, qui mêlera luttes de pouvoir et rancoeurs personnelles, dont Arte conte le récit, dans une série en cinq actes. Adaptée du livre Juger la reine, de l’historien Emmanuel de Waresquiel et narrée par Denis Podalydès, cette reconstitution historique offre un portrait intime de la reine dans ses derniers instants.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de