Jean-Baptiste André Gautier-Dagoty  / Wikipedia

Plus de deux siècles après sa mort, la figure de Marie-Antoinette continue de fasciner historiens et artistes. Haïe à son époque, son caractère insaisissable ainsi que son histoire tragique l’ont définitivement inscrite dans la postérité. Du 16 octobre au 25 janvier, la Conciergerie consacre une exposition exceptionnelle à celle qui fut la plus illustre de ses prisonnières offrant ainsi une immersion unique dans la vie de la reine la plus célèbre de l’Histoire de France.

Née à Vienne en 1755, « L’Autrichienne » épouse à seulement quatorze ans Louis XVI et devient reine des Français. Elle offre un premier fils à la Couronne de France en 1781, assurant la descendance du royaume. Femme moderne, elle se passionne pour la mode et l’art de vivre, ce qui lui vaut de nombreuses accusations, notamment celle de contribuer grandement aux dettes du royaume. Eclaboussée de son vivant par plusieurs scandales, elle devient alors très impopulaire. À la Révolution française, elle est emprisonnée à la Conciergerie en 1793 avant d’être guillotinée le 16 octobre 1793.

L’exposition hommage de la Conciergerie tend à faire découvrir au public la personnalité extravagante de la souveraine, en exposant lettres privées et affaires personnelles, mais tente aussi de remettre en perspective sa représentation actuelle. Au cinéma, dans la mode, la littérature, la création contemporaine… Marie-Antoinette n’a cessé de se réinventer à travers le regard d’artistes, de cinéastes et de designers.

La Conciergerie propose au public un véritable tour d’horizon de la vie de l’icône et de son héritage actuel, en déambulant à travers plus de 200 oeuvres dont des extraits de films majeurs, des costumes splendides, des oeuvres picturales rares, mais également des pièces uniques et très intimes, telle la dernière lettre écrite à sa belle-soeur avant de monter sur l’échafaud. Pour plus d’informations sur l’exposition, rendez-vous sur le site de la Conciergerie.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de