Plus de 90 % des œufs consommés en France et en Allemagne proviennent d’élevages intensifs. Enquête sur le marché européen de l’œuf et du poulet, tentaculaire, opaque et parfois peu respectueux de l’animal. Nous consommons en moyenne 230 œufs par an. En France, l’élevage en cage – officiellement banni depuis 2012 par Bruxelles – représente encore 69 % de la production. Car manger des œufs, oui, mais à quel prix ?

Enfermés dans le noir, dans des cages, entassés les uns sur les autres sans jamais voir la lumière du jour, les poulets d’élevage vivent un calvaire. Mais si le consommateur peut choisir l’origine des œufs en coquille, celle des œufs entrant dans la composition de gâteaux du commerce ou cuisinés, à la cantine ou au restaurant, s’avère plus difficile à contrôler. Ce documentaire de Jens Niehuss (Le vrai coût de la viande pas chère) dévoile les secrets de cette industrie opaque. Derrière une législation trop peu contraignante, une publicité mensongère et une hygiène douteuse, se cache le calvaire des poules qui nous nourrissent.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de