― insta_photos / Shutterstock.com

Le Parlement portugais a voté une loi interdisant aux employeurs de contacter leurs employés en dehors de leurs horaires de travail. Une initiative qui permettra aux employés de séparer leur vie privée de leur vie professionnelle.

Le Portugal interdit désormais aux patrons de contacter les salariés après les heures de travail. Ils ne pourront ainsi plus les joindre par téléphone ou par e-mail lorsqu’ils seront en repos. Cet acte est désormais considéré comme une infraction administrative grave, exposant l’employeur à une amende allant de 613 à 9 690 euros. Quelques exceptions existent néanmoins, notamment lorsqu’il s’agit d’un cas de force majeure.

D’autres mesures ont été adoptées par le Parlement portugais. Les parents d’enfants de moins de huit ans peuvent travailler à domicile sans demander une autorisation à leur patron. En outre, les dépenses liées au télétravail, comme la facture d’électricité et l’abonnement Internet, doivent être partiellement prises en charge par les entreprises.  

Ces mesures ont été mises en place en raison de la recrudescence du télétravail : « La pandémie a accéléré la nécessité de réglementer ce qui doit l’être, notamment le télétravail », a déclaré la ministre portugaise du Travail Ana Mendes Godinho.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de