police voiture
― guteksk7 / Shutterstock.com

Des policiers se sont lancés à la poursuite d’une voiture Tesla… en autopilote qui roulait à une vitesse de 110 km/h. Le conducteur avait perdu connaissance.

Ces dernières années, le système de conduite autonome de Tesla s’est fréquemment retrouvé au cœur des discussions. Il y a quelques jours, un homme a été surpris en train de dormir au volant d’une Tesla sur une autoroute en Allemagne. Arrêté par les forces de l’ordre, son permis de conduire a été suspendu.

L’homme de 45 ans prétend qu’il s’est endormi au volant, avec la fonction pilote automatique activée sur sa Tesla. Des policiers ont remarqué qu’il était appuyé contre son siège, les yeux fermés et les mains sur le volant. Ils ont alors tenté de l’arrêter, mais le conducteur n’avait pas entendu les coups de klaxon et autres signes qu’ils envoyaient.

Dans un communiqué, la préfecture de police de Haute-Franconie note que « le véhicule maintenait constamment la même distance par rapport à la voiture de patrouille qui le précédait, à une vitesse de 110 kilomètres à l’heure ». Le conducteur s’est finalement réveillé au bout d’une quinzaine de minutes. Il s’est rangé sur le côté et a accepté de coopérer avec les policiers.

Les agents ont trouvé un poids de volant dans le véhicule lors de son inspection. Il s’agit d’un dispositif qui permet de tromper la détection des mains sur le volant. Une enquête a ainsi été ouverte et le permis de conduire du conducteur a été suspendu. Pour rappel, les voitures Tesla en autopilote ont déjà provoqué la mort de personnes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments