Les pôles magnétiques de la Terre vont s’inverser… et personne n’y est préparé

Le champ magnétique qui entoure la Terre peut être utile pour guider les aventuriers téméraires qui aiment se perdre en pleine nature avec leurs boussoles, mais il reste avant tout fondamental pour protéger la vie sur Terre des radiations solaires, en repoussant les particules cosmiques chargées comme un bouclier. D’après deux chercheurs britanniques, les deux pôles magnétiques de la Terre pourraient s’inverser dans deux mille ans.

Le site The Conversation a publié récemment un article co-écrit par Phil Livermore et Jon Mound, deux chercheurs de l’université de Leeds, expliquant que l’inversion pourrait avoir lieu d’ici 2000 ans. En effet, le champ magnétique est généré par le fer fondu présent dans le noyau liquide de la Terre, il est donc soumis aux mêmes lois physiques que le temps ou les marées. D’après les chercheurs, prédire le « temps du noyau » c’est un peu comme faire une prédiction météorologique.

Schéma du champ magnétique de la Terre via Depositphotos
Schéma du champ magnétique de la Terre via Depositphotos

Les chercheurs expliquent que le champ magnétique de la Terre est en constante évolution. En effet, les pôles Nord et Sud se sont inversés plusieurs centaines de fois depuis que la Terre existe. Il peut s’écouler un million d’années comme plusieurs dizaines de millions d’années entre deux inversions. La dernière inversion totale, appelée Brunhes-Matuyama, s’est déroulée il y a 780 millions d’années. D’après les chercheurs, la prochaine inversion des pôles aurait déjà dû se produire…

Quand une inversion intervient, le champ magnétique ne tombe pas à zéro nous disent les chercheurs, mais il s’affaiblit et prend une forme plus complexe. Il peut ainsi se réduire à 10 % de sa force actuelle et se diviser en plusieurs pôles Nord et Sud… Il existe également des inversions temporaires et incomplètes, comme l’inversion Laschamp, au cours desquelles les pôles magnétiques s’éloignent de leurs pôles géographiques et reviennent ensuite à leur place initiale.  Le champ magnétique de la Terre perd actuellement 5 % de sa force tous les cent ans, autre indice permettant aux chercheurs de prédire l’avènement d’une future inversion.

Une boussole via Depositphotos
Une boussole via Depositphotos

Les chercheurs expliquent cependant qu’ils ne peuvent pas prédire avec certitude la date de la prochaine inversion des pôles. Aujourd’hui, un réseau d’observatoires souterrains et de satellites en orbite mesurent l’évolution du champ magnétique. Si l’inversion peut être liée à une certaine forme de tempête qui prend place à l’intérieur du noyau, il reste difficile d’observer ce dernier, enfoui à plus de trois mille kilomètres. Pourtant les progrès en la matière avancent vite depuis qu’un jet-stream a été découvert dans le noyau et que les simulations numériques et autres expériences permettent aux chercheurs d’étudier et d’anticiper l’évolution du noyau terrestre.

Quand le champ magnétique s’affaiblit, les radiations solaires augmentent autour de la Terre et à sa surface. Les tempêtes géomagnétiques que nous avons connues par le passé du fait des éruptions solaires massives dans le champ magnétique de la Terre nous donnent une idée de ce que pourrait générer une inversion des pôles. Rappelez-vous, en 2003, quand la tempête Halloween a causé des pannes d’électricité en Suède et qu’il a fallu détourner les vols pour assurer l’établissement des communications avec les avions… Mais ceci n’était rien à côté de la tempête Carrington qui a temporairement inversé les pôles en 1859…

Une représentation du champ magnétique de la Terre via Depositphotos
Une représentation du champ magnétique de la Terre via Depositphotos

Les chercheurs expliquent que si l’inversion des pôles magnétiques arrivait aujourd’hui, il y aurait certainement des pannes de courants et des perturbations en matière d’aviation et de satellites, mais l’impact d’un tel événement sur nos équipements électroniques est encore mal connu ; même s’il est certain qu’un Black Out numérique aurait des conséquences économiques et politiques graves.

Terre-2
Champ magnétique de la planète terre via Depositphotos

Les chercheurs précisent qu’il est également difficile de prévoir quels effets pourrait avoir l’inversion sur la vie elle-même étant donné que l’homme dans sa forme actuelle n’existait pas à l’époque de la dernière inversion. Certaines études ont tenté par le passé de lier les extinctions de masse à des éruptions volcaniques qui seraient consécutives à l’inversion, mais rien n’a été prouvé jusqu’à présent. Enfin, les chercheurs nous rassurent en rappelant que l’homme a survécu à l’inversion Laschamp et que la vie, de manière générale, n’a pas disparu suite aux inversions des pôles magnétiques…


Chaque seconde, 2.5 oiseaux se tuent sur un pare-brise de voiture aux Etats-Unis.

— @DailyGeekShow