LES CASCADES DE SANG, ANTARCTIQUE

Les Blood Falls, littéralement cascades de sang en français, se trouvent en Terre Victoria dans l’Antarctique Oriental. Elles ont été découvertes en 1911 par le géologue Thomas Taylor. Si ces chutes d’eau de couleur rouge ont longtemps fait travailler l’imagination des écrivains, il s’agit en réalité d’un phénomène géologique parfaitement normal. A l’intérieur du glacier Taylor où se situe les chutes, une grande réserve d’eau est contenue depuis plus de 2 millions d’années.

Cette eau est très riche en sel et en fer. Ainsi, lorsque cette eau qui est enfermée depuis aussi longtemps rejoint l’atmosphère, l’eau se met à rouiller. Les chercheurs s’intéressent particulièrement à cette eau puisqu’elle pourrait fournir des informations sur les premières formes de vie qui peuplaient autrefois la terre.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de