— Un spécimen de Rafflesia tuan-mudae – Luca Brianza / Shutterstock.com (image d’illustration)

Des chercheurs ont découvert la plus grande fleur du monde jamais répertoriée sur l’île de Sumatra, en Indonésie. Le spécimen mesure plus d’un mètre de diamètre et bat le record de 4cm. Une fleur impressionnante, d’un rouge chatoyant, qui devrait malheureusement bientôt faner. 

Une fleur qui en impose

Cette découverte de taille a été réalisée par des spécialistes du Centre de conservation des ressources naturelles (BKSDA). Le 24 décembre 2019, ils découvrent dans la jungle de la réserve naturelle de Maninjau, sur l’île de Sumatra en Indonésie, une fleur de la taille record de 111 centimètres, soit plus de 1 mètre de diamètre ! Celle-ci, au tout début de sa fleuraison, bat le précédent record de 107cm établi par une autre de la même espèce apparue au même endroit il y a deux ans.

Elle appartient à la famille des Rafflesia, déjà connue comme celle des plus grandes fleurs du monde, et plus particulièrement aux Rafflesia tuan-mudae, une espèce découverte en 2017 dans le Sumatra occidental. 

Une plante pleine de surprises

Cette plante est tout sauf banale ! Originaire du sud-est de l’Asie, ce végétal ne possède ni tige, ni feuille, ni racine ; elle est reconnaissable à sa fleur rouge à cinq pétales recouverte de petites taches plus claires.

La Rafflesia tuan-mudae n’est pas connue que pour sa taille, mais aussi pour l’odeur pestilentielle de viande en décomposition qu’elle dégage. Surnommée la “fleur à cadavre”, elle vit environ une semaine avant de se refermer et de pourrir. Cela permet d’attirer les mouches, qui assurent la pollinisation des plantes.

Il s’agit également d’une plante parasite qui se développe dans les vignes de l’espèce Tetrastigma pour vivre et y puise les ressources dont elle a besoin. Pas étonnant qu’elle ait inspiré un Pokémon du même nom !

Une espèce menacée

Malgré toutes ses particularités, cette étrange fleur n’est pas protégée des dangers. En effet, la Rafflesia ne peut être trouvée que dans 13 endroits différents dans la région indonésienne d’Agam. Les forêts indonésiennes abritent 15 espèces de la famille des Rafflésiacées et 11 d’entre elles se trouvent sur l’île de Sumatra, à l’image de notre fleur championne. Les souris et les sangliers sont la plus grande menace à son développement. 

Elle est aujourd’hui déclarée en danger par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). L’une de ses cousines, la Rafflesia magnifica originaire des Philippines, est même décrite comme « en danger critique d’extinction ». C’est pourquoi un panneau d’information a été installé à côté du spécimen ayant récemment fleuri, rappelant l’interdiction de l’endommager. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de