mygale Goliath
― TigerStocks / Shutterstock.com

Les arachnides sont peut-être votre peur bleue… Mais les plus courageux se demanderont peut-être quel est le plus grand arachnide ayant jamais vécu. Arachnophobes, passez votre chemin !

Les arachnides, une espèce aussi discrète qu’effrayante

Les arachnides sont des arthropodes à huit pattes. Ainsi, ce groupe ne comprend pas seulement les araignées, mais aussi les scorpions et les tiques, et parmi eux, d’autres groupes beaucoup plus petits et plus rares.

Les araignées constituent le groupe d’arachnides le plus diversifié (la 50 000e espèce a été découverte récemment, et ce nombre devrait augmenter). Le problème est que la question de savoir ce qui est considéré comme un arachnide reste ouverte. Effectivement, la tâche se complique lorsqu’on sait que les arachnides font partie d’un groupe plus large d’arthropodes appelé les chélicérates. Les chélicérates sont eux-mêmes subdivisés en groupes plus petits.

Le palmarès des plus grands arachnides

La plus grande araignée connue en termes de masse est la mygale Goliath (Theraphosa blondi). C’est une araignée de 170 grammes dont le corps peut atteindre 12 centimètres de long… et sans les pattes !

Si l’on évalue la taille d’une araignée en fonction de l’envergure de ses pattes, la plus grande araignée pourrait bien être l’araignée géante de la chasse (Heteropoda maxima), dont l’envergure des pattes mesure environ 30 cm de diamètre, soit la taille d’une assiette. Malgré sa taille, cette araignée n’a été découverte qu’en 2001

Dans le passé, le plus grand arachnide était… un scorpion !

Néanmoins, les archives fossiles révèlent qu’autrefois, le plus grand arachnide était un scorpion ! En effet, Brontoscorpio anglicus était un scorpion qui vivait durant l’ère Silurien-Dévonien (entre 350 millions et 450 millions d’années) dont la longueur aurait atteint près d’un mètre, soit cinq fois plus que le plus long des scorpions vivant aujourd’hui. L’information est à considérer avec nuance : le seul exemple de cette espèce a été analysé à partir d’un seul doigt fossilisé. Ainsi, la taille réelle de l’animal n’est qu’une estimation scientifique.

Brontoscorpio anglicus
© Tim Bertelink / Wikimedia Commons
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
RonaldSanJose
RonaldSanJose
1 mois

Très intéressant votre article ; juste une petite remarque : Silurien et Dévonien ne sont pas des ères, mais des systèmes géologiques qui se sont succédé au cours de l’ère primaire.