Pièce monnaie
Image d’illustration — Glevalex / Shutterstock.com

Des archéologues ont récemment découvert une pièce portant l’image de la déesse de la Lune. La mystérieuse pièce a été mise au jour au large de la ville côtière d’Haïfa, en Israël. Selon les archéologues, la pièce daterait d’il y a 1 850 ans et elle ferait partie des rares pièces de monnaie faites en bronze. La pièce a été découverte par l’Unité d’archéologie marine de l’Autorité des antiquités d’Israël.

Une pièce appartenant à l’époque romaine

Après la pièce de monnaie vieille de 2 000 ans découverte par une fillette en Israël en 2021, cette fois c’est une pièce de monnaie vieille de 1 850 ans qui a été découverte également en Israël, rapporte Geo.

Lors de sa découverte, la pièce était parfaitement conservée et en bon état. Dessus, il y avait le portrait de la déesse de la Lune, Luna. En dessous de son portait se plaçait le signe du Cancer. La médaille fait partie d’une importante collection d’une série de treize pièces. Les douze autres pièces représentent chacune un signe du zodiaque.

La pièce a été analysée par des experts. Selon ces derniers, elle aurait été conçue durant le règne de l’empereur romain Antonin le Pieux, entre les années 138 et 161 après. J.-C. à Alexandrie, en Égypte. Sur la pièce, on peut voir la date « année 8 » gravée. Les archéologues la traduisent comme étant la huitième année de la gouvernance d’Antonin. À savoir que les précédents souverains d’Alexandrie étaient des militaires, à la différence d’Antonin. De ce fait, lors des crises étrangères, cet empereur demandait l’aide et l’intervention du gouvernement provincial. En revanche, il a quand même été qualifié d’excellent dirigeant au point de figurer parmi les cinq bons empereurs de la période de « Pax Romana » ou « paix romaine ».

Les archéologues continuent de chercher les vestiges perdus dans la mer

Les archéologues sont donc persuadés de l’existence du lien entre les différents pays de la Méditerranée durant l’Antiquité. D’après Kacob Sharvit, directeur de l’unité en charge des recherches en mer, c’est la première fois que son équipe et lui ont découvert une telle pièce, surtout au large des côtes d’Israël. Par ailleurs, d’autres chercheurs ont affirmé qu’il est tout aussi important d’effectuer une enquête dans la zone à fouiller dans le but de préserver les sites d’antiquités et de mettre au jour les reliques anciennes enfouies sous la mer.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments