— VGstockstudio / Shutterstock.com

Rien qu’au titre, on devine que la plupart de nos lecteurs se diront « comment ça ? » ou encore « si j’ai perdu un os, je le saurais » ou du moins « je le sentirais ». Car, bien évidemment, la perspective de perdre un os n’a rien de réjouissant, n’est-ce pas ? Au contraire, on imagine que cela fait mal, on se demande comment et pourquoi on aurait perdu des os. Nous allons justement répondre à ces questions.

À notre naissance, notre corps compterait 300 os environ. Toutefois, ce nombre chuterait à 206 os jusqu’à l’âge adulte pour la simple raison que certains os fusionnent entre eux et que le squelette atteint sa densité maximale vers l’âge de 20 ans.

En parlant de squelette humain, il est important de savoir que celui-ci se divise en deux. D’une part, il y a le squelette axial qui comprend les os du crâne, la colonne vertébrale, les côtes, le sternum et l’os du larynx. Le squelette axial compte 80 os articulés et a pour principale fonction de protéger les organes internes. D’autre part, on trouve le squelette appendiculaire qui est, quant à lui, relié au squelette axial et est composé des os des membres supérieurs et inférieurs, la ceinture de l’épaule ainsi que la ceinture pelvienne. Il est composé de 126 os articulés.

Enfin, n’oublions pas que les os de notre corps assurent les fonctions de soutien, de mouvement, de protection, de production des cellules sanguines ainsi que de stockage des minéraux et de régulation endocrine.  

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de