— Evan El-Amin / Shutterstockcom

Tout au long de son mandat, Donald Trump nous a habitués à ses excentricités. Cette fois-ci, ce sont les cheveux du président américain qui sont mis en cause étant donné qu’une loi a été spécialement modifiée pour que Trump puisse se coiffer correctement. En effet, l’administration américaine a accepté d’augmenter la pression de l’eau afin que Trump puisse avoir une chevelure parfaitement coiffée.

Une question de coiffure et de chevelure, mais aussi de vaisselle et de lessive

Le département américain de l’énergie a proposé d’assouplir les exigences sur le débit de l’eau pour des pommeaux de douche à la suite de multiples plaintes du président Donald Trump. Ce dernier s’est en effet désolé du fait que le faible débit d’eau entravait sa capacité à se laver correctement les cheveux. « Parce que mes cheveux – je ne sais pas pour vous, mais ils doivent être parfaits. Parfaits », avait déclaré Trump durant un discours à la Maison-Blanche au mois de juillet. Le président ne s’est pas uniquement plaint du faible débit du pommeau de douche, il s’est également plaint de l’eau qui ne sortirait pas du lavabo et de la chasse d’eau qu’il aurait fallu tirer plusieurs fois avant que cela ne fonctionne.

À noter que depuis 1992, la loi fédérale stipule que les pommeaux de douche ne doivent pas verser plus de 9,5 litres d’eau par minute, et ce, quel que soit le nombre de jets du pommeau de douche. La nouvelle loi propose que chaque buse puisse déverser 9,5 litres d’eau par minute. Actuellement, les pommeaux de douche possèdent généralement quatre buses. Par ailleurs, les douches ne sont pas les seules concernées par la série de propositions de révision sur les règlementations limitant la consommation d’eau domestique. Le débit d’eau pour les machines à laver et les lave-vaisselles sont également à prendre en compte.

Cette proposition de modification du débit de l’eau fait suite à une pétition lancée par le Competitive Enterprise Institute et d’autres groupes. Selon eux, le débit de l’eau n’est pas suffisant étant donné qu’un cycle de lave-vaisselle qui ne devrait prendre qu’une heure prend au moins deux fois plus de temps. En guise d’argument pour justifier cette modification de loi sur le débit de l’eau, l’administration Trump a affirmé que ces changements réglementaires permettraient aux ménages américains moyens d’économiser 3100 dollars par an.

Une proposition d’assouplissement qui est loin de faire l’unanimité

Si l’administration Trump semble persuadée du bienfondé de leurs arguments, ce n’est pas le cas des défenseurs de l’environnement, a rapporté Reuters. Selon ces derniers, l’assouplissement des normes relatives aux appareils de salle de bains pourrait augmenter les coûts en énergie et en eau. Cette proposition de modification de la règlementation de l’eau a même été qualifiée de « ridicule ». Les groupes de consommateurs ont en effet estimé que cela était du simple gaspillage d’eau, d’autant plus que l’ouest des États-Unis traverse une sécheresse historique qui risque de s’empirer.

Par ailleurs, une enquête réalisée par l’Associated Press a montré que les consommateurs sont généralement satisfaits du débit de l’eau dans leur ménage. Selon Andrew deLaski, directeur exécutif du groupe de conservation de l’énergie Appliance Standards Awareness Project, le débit de l’eau est tout à fait suffisant dans la mesure où avec une douche à quatre jets ou plus, « il est possible d’avoir un débit d’eau allant jusqu’à 40 litres par minute, ce qui vous propulserait sans doute en dehors de votre salle de bains. » Il a ajouté que ceux qui avaient un faible débit d’eau devraient vérifier leur plomberie en premier lieu.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de