— tan_tan/ Shutterstock.com

Quelle que soit la culture ou quelle que soit l’époque, les cheveux ont toujours eu une place fondamentale dans nos sociétés. Les coupes de cheveux et les colorations expriment toutes un message différent de beauté, de pouvoir, d’éducation ou d’acceptation à une certaine société. Au fil du temps, les manières de se colorer les cheveux ont également énormément évolué. Mais, saviez-vous que les Égyptiens sont les tout premiers à s’être coloré les cheveux ?

Les Égyptiens, et notamment Ramsès II, sont les premiers à avoir utilisé la coloration capillaire dans le monde. Le pharaon se colorait les cheveux afin de cacher ses cheveux blancs. « Le cheveu est précieux pour déterminer les conditions de vie quotidienne, ainsi que pour informer du régime alimentaire et des maladies. La couleur la plus commune de cheveu trouvé sur les momies égyptiennes est brun quasiment sombre, presque noir, bien qu’il soit fréquent de trouver un châtain clair et des cheveux blonds. L’analyse de plusieurs de ces cheveux montre aussi l’usage de formes variées de henné que même Ramsès II a utilisé pour colorer ses cheveux blancs« , a expliqué Joann Fletcher, égyptologue britannique et spécialiste en analyse capillaire.

Dans l’Égypte antique, nous parlions alors de coloration végétale à base d’ingrédients intégralement naturels. Les Égyptiens parlaient déjà de henné fabriqué à partir de sang de bœuf ou de têtards brouillés. Pour obtenir une coloration de couleur noire, ils utilisaient de l’indigo. Puis, c’est sous la Rome antique que les colorations rougeâtres virent le jour. Le henné était fabriqué à partir d’herbes et de poudres colorantes à base de safran. C’est d’ailleurs cette méthode qui est à l’origine du blond vénitien.

Plus tard, au cours du XIXe siècle, les scientifiques parviennent à comprendre le mécanisme chimique caché derrière les colorations capillaires. C’est à la fin de ce siècle qu’elles commencent à être fabriquées à partir de composants chimiques. Au XXe siècle, les colorations évoluent encore davantage et nombreux sont les femmes et les hommes à les utiliser. En très peu de temps, les colorations capillaires sous forme liquide apparaissent sur le marché et cela facilite considérablement leur utilisation. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui se colorent les cheveux, et ce, quel que soit leur âge, leur appartenance sociale ou leur culture.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de