© Luca Galuzzi / Wikimedia Commons

À cause de différents facteurs économiques, sanitaires, sociaux et politiques, le monde fait actuellement face à diverses pénuries, notamment en ce qui concerne l’huile, la moutarde ou encore les puces électroniques. Un nouvel élément s’ajoute à cette liste puisque les experts signalent actuellement une pénurie de sable.

Le sable : une matière première essentielle pour la société humaine

Cela semble vraiment incroyable, et pourtant, le monde est vraisemblablement en train de manquer de sable. Si cela peut n’avoir aucun sens, il faut comprendre à quel point le sable est important à bien des égards. D’un point de vue écologique, le sable joue un rôle crucial, puisqu’il constitue un habitat et un lieu de reproduction pour de nombreuses espèces animales et végétales. Le sable est tout aussi important pour les êtres humains, puisque toutes les constructions de notre société sont bâties sur du sable.

En fait, le sable est la seconde matière première la plus consommée au monde après l’eau. Il s’agit ainsi d’un ingrédient essentiel à notre vie quotidienne. Le sable est notamment la principale substance utilisée dans la construction de routes, du béton, du verre, et de grandes quantités de sable sont également utilisées pour la remise en état des terres, la restauration des plages et l’extraction du gaz. En fait, la quantité de sable que l’humanité exploite s’élève à environ 50 milliards de tonnes par an, soit environ une consommation de 17 kilogrammes de sable par personne par jour, a rapporté Reuters.

Ce qu’il faut également comprendre concernant l’extraction du sable, c’est qu’il ne s’agit pas d’une ressource illimitée. En effet, le sable naturel n’est pas une ressource renouvelable. Et, en plus des conséquences de la diminution de la quantité de sable – voire la disparition du sable – dans les zones d’extraction, les processus d’extraction représentent également un danger pour l’environnement. En fait, l’extraction non durable de sable peut entraîner l’effondrement des berges, l’approfondissement des lits des rivières, l’enfoncement des deltas et l’érosion côtière. Cela sans oublier la perte de biodiversité, en particulier lorsque c’est associé aux impacts du changement climatique.

— Deliris / Shutterstock.com

Une pénurie qui est encore évitable

Malgré l’importance de cette matière première pour l’humanité et la planète, l’extraction, l’exploitation, l’utilisation et la gestion de cette ressource restent largement non règlementées, et cela pose problème. Autrement dit, l’humanité consomme plus vite le sable qu’il ne peut être naturellement remplacé par des processus géologiques qui prennent des centaines de milliers d’années. Cela fait ainsi plusieurs années que des scientifiques avertissent sur les risques de pénurie de sable, et selon un nouveau rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), ce moment est arrivé.

En effet, selon les experts de l’ONU, certaines parties du monde sont déjà en train de faire face à une pénurie de sable. Les experts ont ainsi sollicité une action urgente pour éviter une probable « crise du sable », soulignant le fait que c’est encore évitable. « Si nous agissons maintenant, il est encore possible d’éviter une crise du sable », a déclaré Sheila Aggarwal-Khan, directrice de la division économique du PNUE, dans le rapport. Parmi les principales recommandations des experts, nous pouvons citer l’interdiction d’extraction sur les plages, ainsi que la création de normes internationales pour l’extraction sous-marine.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
louis
louis
4 mois

pénurie d’hommes aussi d’ou le manque de gosses !

279376834_670233387409313_2396634948402702071_n.jpg