Cette impressionnante réplique du Parthénon est composée uniquement de livres interdits et censurés

Recréer le Parthenon avec plus de 100 000 livres interdits ou censurés ? C’est le nouveau projet fou de l’artiste Marta Minujín. Une installation qui se veut universelle et qui vient rappeler le poids et le danger de la censure à travers notre histoire.

UN PARTHÉNON DES LIVRES

L’artiste sud-américaine Marta Minujín est de retour avec un nouveau projet. Celle qui est reconnue comme l’emblème du pop-art made in Amérique Latine, vient de dévoiler une impressionnante installation appelée The Parthenon of Books. Cette gigantesque réplique du célèbre temple grec est composée de plus de 100 000 livres qui ont été interdits ou censurés à un moment de l’histoire.

Cette oeuvre installée à Cassel en Allemagne dans le cadre de l’exposition Documenta 14, est un véritable travail collectif. Minujín a travaillé avec l’Université de Cassel pour identifier des livres historiquement interdits. Ils en ont d’ailleurs établi une liste qui atteint aujourd’hui les 16 000 titres. Une fois les livres repérés, l’artiste a fait appel au public pour récupérer gratuitement les ouvrages qui constituent son Parthenon. Des livres qui ont été enroulés dans du plastique afin de les protéger des intempéries tout en les conservant visibles pour les spectateurs. Tous ces écrits seront ensuite distribués gratuitement aux visiteurs ou donnés à des bibliothèques publiques.

UNE OEUVRE SYMBOLIQUE ET HISTORIQUE

Pour Marta Minujín, ce Parthénon a une véritable portée symbolique et historique. L’artiste avait déjà réalisé une installation similaire en 1983 dans son pays natal, l’Argentine. L’oeuvre se voulait alors de célébrer le retour à la démocratie face à la junte militaire qui avait confisqué et censuré de nombreux livres. Le nouveau Parthénon prendra place sur un lieu où en 1933, les Nazis avaient brulé des ouvrages écrits par des Juifs et des marxistes. Comme le souligne Minujín, « il sera beaucoup plus grand, et universel, rassemblant des livres du monde entier et dans toutes les langues, parce que chaque pays pratique la censure pour des raisons différentes ».

Le Parthénon des livres est visible jusqu’à mi-septembre en Allemagne mais vous pouvez aussi dès à présent découvrir les clichés de cette installation sur Instagram.


Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants

— @DailyGeekShow