Le panda est un gros mammifère qui fait partie de la famille des ursidés. Il vit principalement dans le centre de la Chine. Il possède un système digestif de carnivore, mais il suit un régime strictement végétal, et il se nourrit principalement de bambous, rapporte ZME Science. Normalement, un régime végétarien rend un être un peu plus fin. Pourtant, chez les pandas c’est tout le contraire. En effet, même s’ils suivent un régime à base de bambous et de verdure, ils prennent quand même du poids. Cette prise de poids serait due à des bactéries présentes dans leur intestin qui les font constamment grossir. D’ailleurs, il faut savoir que le bambou n’est pas si nourrissant et n’apporte pas beaucoup de nutriments. Ce sont ces bactéries qui rendent tout ce qui entre dans leur ventre très nutritionnel.

Comment se nourrissent les pandas ?

Les pandas se nourrissent de bambous et de plantes à faible valeur nutritive. Pourtant, ils mangent en moyenne 80 livres (36 kg) de bambous par jour, selon Cell Reports. Les scientifiques ont affirmé qu’ils produisaient des bactéries spéciales qui aident les pandas à compenser les apports caloriques journaliers.

Selon les scientifiques, les pandas ont le système digestif d’un carnivore tout comme l’ours. Pourtant, son système digestif a évolué pour s’adapter uniquement aux feuillages et aux bambous. Cela implique qu’ils se nourrissent de feuilles fibreuses durant toute l’année et de pousses de bambou durant le printemps. En effet, les pousses sont plus riches en protéines et contiennent des vitamines plus que les feuilles. Durant cette période, les pandas sont encore plus potelés.

― Kevin Bluer / Shutterstock.com

Quelle est la bactérie responsable dans cette prise de poids ?

Les chercheurs ont observé les pandas géants dans leur habitat naturel et ont conclu que les bactéries sont plus élevées durant le printemps. Cette bactérie s’appelle Clostridium butyricum et elle est très active lors de la consommation de la pousse. Il n’y a pas que les pandas qui connaissent ce changement. Les ours perçoivent aussi ce changement surtout durant l’hiver pour accéder à l’hibernation. Le microbe intestinal varie selon la disponibilité de la nourriture. Le système immunitaire de l’Homme aussi est similaire et les bactéries varient selon le mode d’alimentation de l’individu.

Pour en savoir plus, les scientifiques ont mené des expériences sur des souris en leur injectant des défécations de pandas contenant lesdites bactéries. Les souris ont été soumises à des régimes similaires aux pandas pendant trois semaines. Ils ont conclu que les souris nourries aux pousses ont pris beaucoup de poids tandis que celles nourries aux feuillages prenaient du poids normalement. Les scientifiques ont alors conclu que les bactéries jouent un rôle très important dans la prise de poids d’un être vivant.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments