Les OUT d’or viennent de récompenser les personnes qui luttent chaque jour pour les droits des LGBT

Le 19 juin 2018, s’est déroulée pour la deuxième année consécutive la cérémonie des OUT d’Or. Une seconde édition placée sous le thème des « fake news » qui récompensait les personnalités ayant œuvré à l’amélioration de la visibilité et de l’acceptation dans la société des personnes LGBTI. Le Daily Geek Show vous présente les lauréats dans chacune des catégories.

UNE CÉRÉMONIE PLACÉE SOUS LE SIGNE DE LA TOLÉRANCE

Les OUT D’or ont été créés par l’Association des Journalistes LGBT (AJL) et en collaboration avec la Maison des Métallos, centre culturel parisien qui accueillait cette année encore la remise des prix. Cette cérémonie vise à récompenser mais surtout à faire connaître les personnalités qui oeuvrent au quotidien pour l’acceptation et la visibilité de la communauté LGBT+. Une cérémonie où la tolérance est reine et qui se tient hors des préjugés et des clichés.

L’ouverture de la cérémonie a été faite par un discours de Clément Giuliano et Clémence Allezard, journalistes et co-présidents de l’AJL, avant de laisser place à la remise des prix. Le mois dernier déjà, nous vous présentions la liste des nommés dans chacune des catégories. Aujourd’hui, nous connaissons enfin le nom des lauréats de ce prix placé sous le signe de la lutte contre l’homophobie en France et dans le monde.

OUT D’OR DE LA PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE – PRIX DU PUBLIC : JONAS BEN AHMED

Cette année aussi, le public a pu faire entendre sa voix en votant pour la personnalité qui  avait le plus oeuvré pour la visibilité des LGBTI. Cette année, c’est l’acteur Jonas Ben Ahmed qui a reçu le prix de l’OUT d’Or de la personnalité de l’année pour son rôle dans la série télévisée Plus Belle la Vie diffusée sur France 3. En effet, grâce à ce rôle, il est devenu le premier acteur transgenre à jouer dans une série française.

OUT D’OR DE LA PRESSE ÉTRANGÈRE : EL PAIS

La lutte contre l’homophobie est touche tous les pays du monde. Ce prix visait ainsi à récompenser les journaux étrangers ayant joué un rôle dans ce combat du quotidien. La rédaction du journal espagnol El País s’est particulièrement faite remarquer pour avoir posté sur son site une vidéo nommée Journée de la visibilité lesbienne : 26 femmes font face, le 26 avril 2018. Une vidéo dans laquelle 26 femmes lesbiennes échangent librement sur leur vécu.

OUT D’OR DE LA PERSONNALITÉ SPORTIVE : MARINETTE PINCHON

Place au sport maintenant, un domaine considéré encore aujourd’hui comme majoritairement homophobe mais dans lequel certaines personnalités parviennent tout de même à trouver la force de faire leur coming out. C’est Marinette Pinchon, ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de football qui remporte l’OUT d’Or de la personnalité sportive. Elle a été l’une des premières sportives de haut niveau à avoir fait son coming out. Elle a d’ailleurs également publié un livre intitulé Ne jamais rien lâcher aux éditions First.

OUT D’OR DU DOCUMENTAIRE : ÉLODIE FONT

Une artiste pour deux projets. La lauréate de l’OUT d’Or du documentaire est Élodie Font pour ses deux podcasts. Le premier, Il était une fois la PMA, est une série de podcasts dans laquelle elle rend compte de la difficulté pour les femmes d’avoir accès à la PMA et le second, Coming In, est un podcast diffusé sur Arte Radio et dans lequel elle témoigne de sa prise de conscience de son homosexualité.

OUT D’OR DE LA CHAINE YOUTUBE : MX CORDELIA

YouTube est un média de plus en plus exploité par les internautes pour faire passer des messages au plus grand nombre. MX Cordelia en fait partie. Cette vidéaste participe à la visibilité LGBTI à travers ses deux chaînes YouTube. La première, Cordélia aime, présente les livres queer qui ont attiré son attention et la seconde, Princ(ess)e, répond aux questions de ses abonnés sur les minorités de genres et sexuelles. Elle est la lauréate de l’OUT d’Or de la chaîne YouTube.

OUT D’OR DE L’ENQUÊTE/REPORTAGE : LE MALAISE DES PATIENTS LGBTI CHEZ LE MÉDECIN

Il peut être difficile pour une personne LGBTI de faire face aux regards parfois accusateurs et jugeurs du corps médical, de sentir que l’on n’est pas à sa place, que l’on est différent… C’est le sujet du reportage Le malaise des patients LGBTI chez le médecin de Marie-Violette Bernard et Louise Hemmerlé qui a été publié sur Franceinfo le 1er mars 2018. Il a remporté l’OUT d’Or de l’enquête/reportage.

OUT D’OR DU COUP DE GUEULE : GIOVANNA RINCON

Aujourd’hui, il est plus que nécessaire de dire quand les choses ne vont pas et doivent changer. De plus en plus de mouvements émergent, donnant la parole à celles et ceux qui ne pensaient pas y avoir droit à la parole. Cet OUT d’Or récompense ceux qui ont justement pris la parole pour faire valoir leur point de vue sur des faits trop souvent ignorés. La lauréate de ce prix est Giovanna Rincon, une militante active pour les droits trans, qui s’est illustrée dans une vidéo sur le Huffington Post dans laquelle elle a dénoncé l’insécurité des femmes transgenres dans l’espace public, elle a été publiée le 3 mars 2018.

OUT D’OR DU DESSIN ENGAGÉ : MURIEL DOURU

Il n’y a pas que la parole qui permette de se faire entendre, les dessins et les mots couchés sur du papier y parviennent aussi. Muriel Douru publie régulièrement sur son blog des billets dans lesquels elle dénonce certains faits de société qu’elle juge inadmissibles. En septembre 2017, elle a publié un livre intitulé Chroniques d’une citoyenne engagée aux éditions Hugo image. Elle y rassemble près de 200 billets engagés sous forme de bande-dessinée. Cet engagement lui vaut l’OUT d’Or du dessin engagé.

OUT D’OR DE LA RÉDACTION ENGAGÉE : RTL GIRLS

Ce sont les journalistes de RTL Girls qui remportent l’OUT d’Or de la rédaction engagée. Leurs catégories “égalite”, “société” et “sexualités” sont régulièrement agrémentées d’articles visant à dénoncer les discriminations mais également à lutter contre les clichés et les idées reçues. Dans certains de leurs posts, ils donnent la parole aux femmes qui luttent activement pour faire de notre société une société égalitaire.

OUT D’OR DE LA CRÉATION ARTISTIQUE : EDDY DE PRETTO ET SOUFIANE ABABRI

L’OUT d’Or de la création artistique n’a pas un mais deux lauréats cette année. Tout d’abord Eddy de Pretto avec son album Cure, un album très personnel où il fait part de son expérience personnelle pour aborder des thèmes forts tels que l’injonction à la virilité, la sexualité, ou encore l’addiction. Le second lauréat est Soufiane Ababri pour ses séries de dessins nommées Bed Work et Haunted Lives dans lesquelles il donne une nouvelle image de la masculinité, loin des clichés rapportés par les médias.

 

Cette cérémonie des OUT D’or fut pleine d’émotions et de moments forts. En attendant la prochaine édition l’année prochaine, vous pouvez revoir la totalité de la cérémonie sur la page Facebook de l’AJL.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux