— Alexandr Junek Imaging / Shutterstock.com

Au début des années 1990, il n’y avait presque plus d’ours dans les Pyrénées. En 1995, on dénombrait moins de dix ours dans la région. Heureusement, de gros efforts ont été déployés depuis cette période, et le nombre d’ours dans les montagnes des Pyrénées a été en constante évolution, même en 2020.

Au milieu des années 1990, il n’y avait plus qu’une petite dizaine d’ours dans les Pyrénées. Ce n’est plus le cas aujourd’hui puisque le dernier recensement dans les montagnes a permis de constater que les Pyrénées abritaient 64 ours en 2020, dont 16 oursons. C’est une belle évolution, dans la mesure où l’on comptait 58 ours sur l’ensemble de la chaîne de montagnes en 2019, a expliqué l’association Réseau Ours Brun dans un rapport sur le sujet. Si les associations de protection des animaux sont ravies de cette augmentation, elles ont tout de même noté que ce nombre reste toujours trop petit pour constituer une population viable, a rapporté Le Monde.

Les experts ont en effet expliqué qu’il fallait au moins 50 ours participant à la reproduction, ainsi qu’une plus grande diversité génétique pour avoir une population viable. Par ailleurs, si les organismes de protection des animaux sont ravis de cet accroissement du nombre d’ours dans les Pyrénées, ce n’est pas le cas des agriculteurs de la région. En effet, ces derniers se sont plaints à de nombreuses reprises des ours qui attaquaient le bétail. Cette aversion des agriculteurs envers les ours s’est même traduite par l’abattage de trois de ces animaux en 2020.

Ainsi, la tension règne entre les militants et les agriculteurs. La situation ne va probablement pas s’arranger dans la mesure où les experts prévoient déjà une belle augmentation du nombre des ours des Pyrénées en 2021.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de