Une nouvelle forme d’airbags

Robert J. Lang, un ancien de la NASA, a abandonné sa carrière de mathématicien et physicien pour se consacrer à son amour de toujours : le pliage de papier. Et en utilisant les principes de l’origami,  cet ingénieur a réussi à créer un airbag bien plus puissant et résistant que ceux actuellement en circulation.

Pour rappel, le but d’un airbag est de se gonfler rapidement lors d’une collision. Il doit être ferme pour amortir le choc, mais pas trop dur, pour ne rien casser ni nous blesser. Et ce dernier point pose souvent problème puisque de nombreuses personnes ayant eu un accident critiquent les airbags pour leur dureté.

Quel est donc le rapport avec l’origami ? Lang a utilisé un algorithme appelé « molécule universelle » pour créer un coussin gonflable à facettes polyédriques : il peut ainsi se replier dans un petit espace, puis s’ouvrir d’un seul coup, afin de former un dispositif protégeant les conducteurs et les passagers. Plus souple et doux, il permet donc de ne plus causer de dommages à l’impact pour l’utilisateur.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments