Utilisable pour les missions spatiales

Nous le savons, les missions spatiales utilisent actuellement beaucoup de combustibles nucléaires pour alimenter les moteurs. Cette source d’énergie n’est pas du tout économique et les programmes spatiaux sont de plus en plus limités par les budgets.

Shannon Zirbel, de l’Université Brigham Young a imaginé les principes de l’origami afin de créer une nouvelle conception pour les panneaux solaires. Ils pourraient, d’après des études sérieuses, produire jusqu’à 250 kilowatts d’énergie, un résultat beaucoup mieux que les 84 à 120 kilowatts produits par les panneaux solaires de la Station spatiale internationale. Pour ce faire, ils s’ouvriront comme une fleur pour arriver à un résultat circulaire.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments