Si votre ordinateur ralentit subitement, vous êtes sans doute victime d’une nouvelle cyberattaque

Depuis quelques temps, vous avez peut-être constaté que votre ordinateur était devenu plus lent sans raison apparente. Il se peut qu’en réalité, vous ayez été victime d’une toute nouvelle cyber-attaque qui fait que quelqu’un d’autre exploite la puissance de votre ordinateur. Un fléau qui frappe la France et contre lequel il est difficile de lutter. 

 

EN QUOI CONSISTE LE CRYPTOJACKING ?

Le cryptojacking est une toute nouvelle menace qui frappe depuis quelques temps les ordinateurs des particuliers comme ceux des entreprises. Il consiste en l’installation sur votre machine d’un logiciel malveillant par des cyber-criminels qui leur permet ensuite d’utiliser votre ordinateur à distance. Très discret, le logiciel en question ne se remarque pas et exploite la puissance de votre ordinateur.

Cela a pour conséquence de faire ralentir l’appareil : il est alors plus lent et les applications sont plus longues à démarrer. Laurent Heslault, directeur des stratégies sécurité chez Symantec France, explique que le cryptojacking « est une nouvelle forme de menace pour la cybersécurité et la protection des données personnelles » et qu’elle se répand à très grande vitesse.

POURQUOI UTILISER LES ORDINATEURS DES AUTRES ?

Si les cyber-criminels exploitent ainsi la puissance des ordinateurs des autres, c’est pour pouvoir accéder à un élément très prisé depuis quelques mois : les crypto-monnaies. La montée en flèche de la valeur du Bitcoin a été l’élément déclencheur de cette vague de cyberattaque. En effet, ces monnaies numériques ne disposent pas de serveurs centraux.

Afin d’amasser de l’argent facilement et rapidement, les cyber-criminels ont besoin de deux choses : de la puissance de calcul et des ressources. Ces éléments sont présents dans nos ordinateurs et les cyber-criminels les exploitent simplement, et ce, sans payer de facture d’électricité car c’est votre ordinateur qui travaille.

LA FRANCE TRÈS TOUCHÉE PAR CE TYPE D’ATTAQUE

Référencée comme une nouvelle menace pour nos ordinateurs, le cryptojacking a déjà fait des ravages alors que le phénomène est assez récent. En terme d’attaques, la France est le 4e pays le plus touché par le cryptojacking avec une augmentation de 8 500 % des ordinateurs infectés en 2017.

Attirés par l’appât du gain, les cyber-criminels multiplient les attaques à tel point que les cryptojackings dans notre pays représentent presque 6 % des attaques mondiales de ce type. Pour Laurent Heslault« Il est désormais possible, pour des esprits malveillants, d’exploiter les ressources stockées sur nos téléphones, nos ordinateurs ou n’importe quel appareil connecté à des fins lucratives. S’ils ne renforcent pas leurs systèmes de défense, les utilisateurs risquent de devoir payer pour une autre personne utilisant leur appareil de façon frauduleuse ».


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux