C’est un évènement : la Tesla Roadster d’Elon Musk vient de dépasser l’orbite de Mars !

Le 9 février 2018, SpaceX faisait sensation en diffusant les images du mannequin Starman et de sa Tesla Roadster flottant dans l’Espace. Il y a quelques jours, la firme américaine a cette fois confirmé que le passager intergalactique et sa monture venaient de dépasser l’orbite de Mars.

 

La Tesla Roadster de SpaceX a dépassé l’orbite de Mars

Depuis son lancement dans l’Espace il y a tout juste neuf mois, dans le cadre de la première mission officielle de la fusée Falcon Heavy de SpaceX, la Tesla Roadster à bord de laquelle avait pris place le mannequin Starman a déjà parcouru un nombre impressionnant de kilomètres. En effet, la firme américaine a annoncé le 2 novembre dernier sur Twitter que le véhicule venait de dépasser l’orbite de Mars. Le tweet en question (visible plus bas) était accompagné d’un diagramme précisant l’orbite et l’emplacement actuel du véhicule sous lequel on pouvait lire la phrase « Prochain arrêt, le dernier restaurant avant la fin du monde », une référence au second tome du « Guide du Voyageur Galactique », saga SF référence de Douglas Adams.

Comme nous l’évoquions dans un précédent article, Elon Musk n’a jamais caché son goût pour les références marquées aux monuments du genre SF et à la pop culture en général. En témoignent notamment la mention « Ne Paniquez Pas ! » dispensée sur l’écran de bord de la Tesla Roadster lors de son lancement dans l’Espace, faisant également référence à l’incontournable pentalogie d’Adams, ou le nom « Starman » rendant hommage au morceau éponyme de David Bowie paru en 1972.

 

Retour à proximité de l’orbite terrestre prévu en 2091

Pour la première mission de la Falcon Heavy, Elon Musk avait affirmé avoir préféré lancer une voiture et un mannequin plutôt qu’un satellite ou tout autre engin spatial de grande valeur en raison des risques inhérents aux vols inauguraux, et il ne fait aucun doute que ce choix atypique assurait également une large couverture médiatique à la mission de SpaceX. Starman et sa monture ne resteront cependant pas indéfiniment au-delà de l’orbite de Mars, puisqu’il est prévu qu’ils reviennent à proximité de l’orbite terrestre en 2091, après avoir parcouru des centaines de milliers de kilomètres. Selon les simulations réalisées par les ingénieurs de SpaceX, la voiture devrait percuter Vénus ou la Terre dans les dix millions d’années à venir.

La Tesla Roadster et son occupant auront respectivement 6 % de chance de frapper notre planète, et 2,5 % de s’écraser sur Vénus au cours de cette période. Si vous désirez suivre l’incroyable périple galactique du duo, il vous suffit de vous rendre sur le site WhereIsRoadster.com. En attendant la seconde mission de la fusée Falcon Heavy, qui lancera en janvier prochain le satellite de télécommunications saoudien Arabsat-6A en orbite géostationnaire, on vous invite à visionner ou revisionner le résumé du lancement dans l’Espace du véhicule ayant appartenu à Elon Musk et de son illustre passager.

 


En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout.

— Albert Camus