Bien qu’il soit fort pratique, Internet est l’un des outils les plus dangereux de notre époque. La Nouvelle-Orléans fait actuellement les frais des dangers du Web, et la ville a même été obligée de déclarer l’état d’urgence et de se passer momentanément de tout objet connecté.

Toute La Nouvelle-Orléans privée d’ordinateur et d’Internet

La ville de La Nouvelle-Orléans a été la cible d’une cyberattaque qui a conduit les autorités à fermer le réseau de la ville et à déclarer l’état d’urgence. Cela fait suite à un certain nombre d’attaques de grande envergure contre les infrastructures urbaines aux États-Unis au cours de l’année écoulée, notamment en Louisiane, en Géorgie et en Floride.

Le maire, LaToya Cantrell a déclaré que le ransomware avait été détecté le 13 décembre dernier, mais que la ville n’a reçu aucune demande de rançon, a rapporté Associated Press. Lors d’une conférence de presse, Kim LaGrue, directrice de l’information à La Nouvelle-Orléans, a déclaré qu’aucun employé de la ville n’a confirmé avoir donné de mots de passe ou d’autres informations sensibles.

Les employés de la ville ont été invités à éteindre les ordinateurs et à arrêter tous les serveurs par précaution. Le site Web Nola.gov a également été mis hors service pendant un moment, mais il est de nouveau fonctionnel, et a fait un bref rapport de la situation. C’est via une publication sur Twitter que les autorités responsables ont averti le public « qu’une activité suspecte a été détectée sur le réseau de la ville. »

― Zephyr_p/Shutterstock.com

Une enquête de haut vol pour trouver les coupables

NOLA Ready – la campagne de préparation aux situations d’urgence de La Nouvelle-Orléans, gérée par l’Office of Homeland Security & Emergency Preparedness – a déclaré que les communications d’urgence n’ont pas été affectées. Les caméras de sécurité publique continuent également d’enregistrer et des images peuvent être récupérées. Les responsables ont aussi déclaré qu’ils ne pouvaient pas dire quand les ordinateurs seraient à nouveau pleinement utilisables, ou si des fichiers importants ont été compromis.

Ils ont souligné que les dossiers financiers de la ville sont sauvegardés via un système basé sur le Cloud. Ils ont également déclaré que tous les services d’urgence de la ville fonctionnaient avec des téléphones et des radios. La municipalité travaille actuellement avec les fédéraux pour enquêter sur l’incident, notamment avec la police d’État de la Louisiane, la Garde nationale de Louisiane, le FBI de La Nouvelle-Orléans et les services secrets américains.

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
richardmia92johnsonsophia016 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
johnsonsophia016
Invité
johnsonsophia016

thank you so much for sharing.

richardmia92
Invité
richardmia92

very informative post, thank you so much for sharing.