LOVE CANAL

Quand un projet écologique tourne au cauchemar… Voici ce qui est arrivé aux habitants de Niagara Falls. L’affaire remonte au début du siècle. L’industriel William Love a souhaité créer un canal de 1 000 m, or, son projet n’a jamais pu aboutir. Racheté par Hooker Chemicals Company en 1953, le trou béant sera alimenté en déchets toxiques. En tout, neuf cent cinquante familles ont été forcées de quitter les lieux. Aujourd’hui, la zone est interdite au public.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de