KALAPANA

Cette fois-ci, le coupable est le volcan Puʻu ʻŌʻō. Il a connu trois grands épisodes d’éruption en 1986,1990 et 2010. Les habitants se souviendront longtemps des dix mètres de lave qui ont recouvert leurs maisons. Pourtant, ils tentent de résister et de s’organiser face aux colères imprévisibles de mère Nature. Non loin de là, la plage de Kamui n’a pas été épargnée. En tout, 65 millions de dollars seront nécessaires pour tenter colmater les dégâts.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de