GRAFTON

Dans l’Utah, Grafton se situait à un carrefour entre Rockville et le parc national de Zion. Survenue en 1862, une inondation a provoqué des dommages irréversibles. L’argile a contaminé l’eau de la rivière ainsi que ses canaux. Quatre ans plus tard, le sort s’acharne sur les habitants de Grafton. La guerre des Blackhawks fait rage. Ils sont contraint de déménager à Rockville. Un siècle plus tard, en 1997, les autorités locales lancent une campagne de financement. Le Grafton Heritage Partnership a déjà obtenu les fonds nécessaires pour reconstruire l’église et d’autres actions sont en cours.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de