voiture électrique
― Quality Stock Arts / Shutterstock.com

Les véhicules électriques représentent l’avenir du transport. La NASA a récemment présenté un système de refroidissement de nouvelle génération permettant de charger une voiture électrique en seulement cinq minutes. En comparaison, il faut compter pas moins de vingt minutes pour charger une voiture dans une station de charge rapide.

Une technologie permettant de transférer la chaleur

La NASA indique que les chargeurs de véhicules électriques actuels ne fournissent pas plus de 520 ampères. Seulement, réduire le temps de charge des véhicules électriques nécessite que les systèmes de charge fournissent du courant à 1 400 ampères. Seulement, les systèmes de charge en question génèrent beaucoup de chaleur et nécessitent l’emploi de méthodes améliorées pour contrôler la température.

Pour y remédier, l’agence spatiale américaine a mis au point un nouveau système de refroidissement en collaboration avec les chercheurs de l’université de Purdue, dans l’Indiana. Ceux-ci ont notamment développé un module appelé Flow Boiling and Condensation Experiment (expérience d’ébullition et de condensation de flux).

Cette technologie permet de transférer la chaleur, de sorte que les câbles électriques puissent supporter des charges plus élevées, avec un flux électrique plus rapide et sans risque de surchauffe. Initialement développée pour les projets spatiaux, elle a été testée à bord de la Station spatiale internationale.

voiture électrique
— Sopotnicki / Shutterstock.com

Les tests ne débuteront pas avant plusieurs mois

Cette nouvelle technologie permet de fournir jusqu’à 2 400 ampères, soit 4,6 fois plus de courant électrique que les chargeurs les plus rapides qui sont actuellement disponibles sur le marché. Et d’après les chercheurs, ce système permettrait d’éliminer jusqu’à 24,22 kilowatts de chaleur.

« L’application de cette nouvelle technologie a entraîné une réduction sans précédent du temps nécessaire pour recharger un véhicule et pourrait supprimer l’un des principaux obstacles à l’adoption mondiale des véhicules électriques », ont souligné les scientifiques. L’université de Purdue aurait déjà entamé les pourparlers avec plusieurs entreprises qui produisent les composants nécessaires au système de chargement. Cependant, il faudra sans doute patienter plusieurs mois avant que les premiers tests ne puissent être effectués.

Que pensez-vous de ce nouveau dispositif ? Par ailleurs, saviez-vous qu’un nouveau protocole pourrait recharger la batterie d’une voiture électrique à 90 % en 10 minutes ?

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
gillares
gillares
1 mois

Oui mais!Est ce que les accus supporteront longtemps cette charge destructrice du moment.
Tous les utilisateurs d’accus lipo….. savent que plus on charge vite ,plus vite l’accu sera HS