Les moutons sont loin d’être stupides : ils peuvent reconnaître les humains à partir d’une photo

Après les rats, les chiens ou les singes, de nouveaux animaux s’invitent dans les laboratoires. Des chercheurs de l’Université de Cambridge ont réalisé des tests sur des moutons. Contrairement à ce que l’on peut penser, ces derniers sont très intelligents et ont même la faculté de reconnaître des visages humains. 

POURQUOI LES MOUTONS COMME SUJET D’ÉTUDE ?

A l’image des chiens ou des singes, les moutons sont des animaux sociaux ayant la faculté de reconnaître leurs congénères. Cette faculté est à l’origine d’une question des scientifiques : est-ce que le mouton est capable de distinguer des visages humains qui lui sont familiers ? Une question d’autant plus fascinante que l’on ignore beaucoup de choses sur les capacités cognitives des moutons.

Étant donné que ces animaux possèdent un cerveau assez imposant et une grande longévité, les chercheurs ont donc choisi le mouton afin de réaliser une série de tests qu’ils ont dévoilé dans une étude. Pour mettre leurs capacités à l’épreuve, les chercheurs ont voulu voir si les moutons pouvaient reconnaître des visages de célébrités.

COMMENT LES MOUTONS ONT-ILS APPRIS A RECONNAÎTRE LES CÉLÉBRITÉS ?

Huit moutons ont été choisis pour apprendre à reconnaître les visages. A partir de portraits affichés sur des écrans d’ordinateur, les moutons ont du se familiariser avec eux. Deux portraits leur étaient proposés lors de sessions de formation. S’ils reconnaissaient la célébrité, ils avaient une récompense. S’ils se trompaient, un bruit retentissait et ils ne recevaient rien. Une fois la formation terminée, les chercheurs ont une nouvelle fois testé les moutons. Huit fois sur dix, ils reconnaissaient la célébrité.

Par la suite, les chercheurs ont expérimenté autre chose. Ils voulaient voir si les moutons pouvaient reconnaître la photo d’une personne sans entrainement préalable. Pour cela, des manutentionnaires ont passé deux heures par jour avec les moutons afin que ceux-ci puissent s’habituer à leurs visages. Puis, lors de tests, la photo du manutentionnaire ainsi que celle d’un inconnu étaient présentées aux moutons. Sept fois sur dix, ils ont reconnu le manutentionnaire.

QUE DÉMONTRENT CES TESTS ?

En apprendre plus sur leurs capacités intellectuelles des moutons va permettre aux chercheurs d’étudier plus facilement certaines dégénérescences cérébrales comme la maladie de Huntington. Cette maladie neurodégénérative incurable affecte la coordination motrice, l’humeur, la personnalité la mémoire ou encore des déficiences dans la reconnaissance des émotions faciales.

Le professeur Jenny Morton, en charge de l’étude, a ainsi démontré que « les moutons ont des capacités avancées de reconnaissance faciale, comparables à celles des humains et des singes. Ils peuvent être des modèles utiles pour comprendre les troubles du cerveau qui se développent et affectent notre capacité cognitive. Notre étude nous donne un autre moyen de suivre l’évolution de ces capacités, en particulier chez les ovins porteurs de la mutation génétique responsable de la maladie de Huntington. »


Onze est la contraction de “undecim” en latin, qui signifie “dix et un”

— @DailyGeekShow